Marisol Touraine, ministre de la Santé, n’exclut pas de nouvelles mesures en accord avec le rapport de l’Anses.

Interdire les portables aux moins de six ans ?

Le rapport de l'Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) sur les effets des ondes magnétiques sur les êtres humains a fait couler beaucoup d'encre.

Entre ceux qui souhaitent une réduction des émissions d'ondes magnétiques et les partisans du Wifi, les points de vue sont partagés. Une raison : le flou qui règne autour des "effets biologiques" - avérés - à long terme. L'Agence de santé l'a reconnue elle-même : il est aujourd'hui difficile de déterminer la dangerosité exacte de l'exposition aux ondes. Elles sont déclarées inoffensives... faute de preuves pour le moment.

portables

Marisol Touraine, ministre de la Santé, n'exclut pas de nouvelles mesures en accord avec le rapport de l'Anses.

Publicité

Interrogée au micro de France Info sur les précautions à prendre après ce rapport, la ministre de la Santé Marisol Touraine n'a pas démenti l'hypothèse d'interdire les téléphones portables aux enfants de moins de 6 ans. Cette mesure serait en accord avec les recommandations de l'Anses, notamment d'utiliser le plus possible un kit mains-libre et empêcher les cerveaux des enfants d'être en contact trop jeunes avec des appareils émettant de fortes doses d'ondes magnétiques.

Ci-dessous la vidéo de l'intervention de la ministre de la Santé dans l'émission de France Info. Le rapport de L'Anses est abordé à partir de 4:20.

Publicité


Médicaments : Touraine veut de la transparence

Publicité

par FranceInfo

Marisol Touraine semble vouloir prendre le temps avant d'annoncer des mesures législatives. Elle se montre pourtant sensible au principe de précaution et apporte des solutions de prévention :

La question de l'interdiction reste posée, mais c'est la question de l'information de l'accompagnement et sans doute d'une plus grande visibilité des messages relatifs aux risques qui peuvent exister.

Publicité

C'est ce que s'est contentée de déclarer la ministre socialiste face aux questions insistantes du journaliste, qui lui demandait si l'interdiction des portables auprès de la population des six ans et moins allait être appliquée.

Une loi les interdit déjà

Car un texte de loi existe déjà en ce sens : la loi du 12 juillet 2010 interdit déjà "l'exposition excessive des enfants" aux "objets contenant un équipement radioélectrique". Dont les téléphones portables, donc.

On a pourtant bien du mal à imaginer comment surveiller l'application de cette loi, ou bien quelles mesures de sanction infliger en cas de contrevenance. On peut imaginer que le gouvernement penchera plutôt pour une campagne de prévention, comme l'a dit à demi-mot la ministre.

Par Théo Chapuis, publié le 18/10/2013

Copié

Pour vous :