Photo : une campagne critique l'utilité des "J'aime" Facebook

Les images sont crues, parfois choquantes mais un détail capte l'attention : une armée de pouces entourent les sujets. Explication : les "like" Facebook n'aident pas selon cette campagne. 

facebook

Image tirée de la campagne pour l'organisation Crisis Relief Singapore.

"Aimer n'aide pas". Pour les besoins d'une campagne publicité de Crisis Relief Singapore (une organisation chrétienne qui vient en aide aux sinistrés) relayé par FStoppers, l'agence de publicité Publicis Singapore n'y est pas allé par quatre chemins. A travers des photographies, elle pointe du doigt l'inutilité du "like", du simple clique d'une souris et plus largement des réseaux sociaux pour une résoudre des situations de crise.

Publicité

Pour ce faire, trois images en noir et blanc ont été élaborées à travers trois thèmes différents qui peuvent englober les actions d'une ONG : "Flood", "War" et "Earthquake", soit les inondations, la guerre et les tremblements de terre. Au milieu de l'image, un sujet principal, soumis à l'un de ces trois facteurs humains ou naturels. Autour, des pouces levés ajoutés en post-production pour illustrer les "j'aime" des réseaux sociaux et notamment de Facebook accompagné d'un message :

Aimer n'aide pas. Soyez volontaire. Changez une vie.

Image tirée de la campagne pour l'organisation Crisis Relief Singapore.

Publicité

Image tirée de la campagne pour l'organisation Crisis Relief Singapore.

On vous conseille également : 

Publicité

Par Louis Lepron, publié le 02/07/2013

Copié

Pour vous :