Neil Hilborn (Capture d’écran)

Le slam d'un Américain souffrant de TOC devient viral

Depuis lundi 12 août, une vidéo d'un certain Neil Hilborn connait une viralité sans précédent dans le petit monde du slam. Cet Américain souffre de TOC et le fait savoir à travers un poème.

toc

Neil Hilborn (Capture d'écran)

Une vidéo est actuellement en train de faire le tour de la Toile. La scène se déroule en juin dernier à Madison aux États-Unis lors d'un concours de slam, le 2013 Rustbelt Regional Poetry Slam. Il s'agit des finales individuelles et on y voit Neil Hilborn qui participe. Il souffre de troubles obsessionnels compulsifs qui l'obligent à devoir répéter des mots ou des bouts de phrases au cours de son intervention.

Publicité

Cet Américain va alors déclamer un poème intitulé "OCD", pour "TOC" en français, qui évoque une histoire d'amour personnelle. On rit au début pour mieux voir ses poils s'hérisser par la suite.

La première apparition de la vidéo sur la Toile trouve son origine lundi 12 août lorque l'utilisateur antro81 la poste sur Reddit alors qu'elle était sur YouTube depuis le 22 juillet. Les images commencent à devenir virales et Neil Hilborn décide, dans la foulée, d'organiser un chat, toujours sur Reddit.

Publicité

Il sera commenté plus de 1500 fois. Le slameur en dit plus sur son texte, qu'il a écrit voilà deux ans en 2011 et sur sa performance. Par exemple, les TOC qui "sont" dans son texte sont intentionnels même s'il s'agit "de vrais TOC. Parfois, au cours de mon slam, ils deviennent réels" explique t-il.

Comme le précise le Huffington Post américain, Neil Hilborn a embarqué dans The Good News Poetry Tour, une troupe de poètes qui slament sur les routes.

On vous conseille également :

Publicité

Par Louis Lepron, publié le 13/08/2013