Capture d’écran YouTube

Le mystère d'une statuette égyptienne qui bouge toute seule

Au musée de l'université de Manchester, une statuette égyptienne fait parler d'elle. Devant les caméras de vidéo surveillance, elle bouge. Toute seule. 

statuette égyptienne

Capture d'écran YouTube

La scène se déroule dans un musée de l'université de Manchester, filmée par des caméras de vidéo surveillance. On y voit plusieurs reliques égyptiennes dont une statuette datant de 1800 avant J.-C. Rien d'extraordinaire jusque-là. Pourtant, la faculté de l'université a fait paraître une curieuse révélation en diffusant une étrange vidéo façon time-lapse : on y voit la statuette en question se mouvoir, toute seule, alors qu'elle est sur son présentoir.

Publicité

Campbell Price, un égyptologue qui travaille pour l'université de Liverpool, est celui qui a remarqué le changement de position de la statuette. Il raconte au Manchester Evening News :

J'ai remarqué un jour qu'elle avait tourné. J'ai pensé que c'était étrange parce qu'elle est sur une étagère fermée et que je suis le seul à avoir la clé. Je l'ai remise à sa place, et le lendemain elle s'était déplacé à nouveau. Nous avons installé une caméra qui filme par intervalles et, bien que ce soit invisible à l'œil nu, on la voit clairement bouger.

Publicité

Des hypothèses diverses et variées

Comme l'avance Next Libération, plusieurs hypothèses ont été émises afin de répondre à ce qui est devenu, Internet oblige, le mystère de la relique égyptienne qui-bouge-sur-elle-même. Pour Brian Cox, professeur de physique à l'université de Manchester, il ne faut pas y voir les agissements du Saint-Esprit. Seulement le résultat d'une "friction différentielle" dûe aux pas(ssages) des visiteurs et au contact entre la relique et la surface de son présentoir. Pas étonnant donc de voir que la relique ne bouge que pendant le jour. Mais cette vision n'est pas partagée par tous.

Car pour Campbell Price, le raisonnement de Brian Cox n'est pas pertinent vu que "ce sont les mêmes matières en contact depuis toujours, et ça n'a jamais bougé en avant". Il pose alors une question :

Et pourquoi les mouvements forment-ils toujours un cercle parfait ?

Publicité

Quoi qu'il en soit, on ne peut s'empêcher de penser à La Nuit au Musée, cette comédie de Shawn Levy sortie sur les écrans en 2006 qui raconte comment un musée (gardé par Ben Stiller) et toutes ses expositions prennent vie. Il faut savoir que la statuette a été donnée en 1933 par Annie Barlo au musée de l'université de Manchester.

Et Campbell Price de conclure avec (beaucoup) de mystère :

Dans l'Egypte ancienne, ils pensaient que si la momie était détruite, la statuette pouvait servir de récipient alternatif pour l'âme. Voilà peut-être ce qui provoque le mouvement.

Publicité

Par Louis Lepron, publié le 25/06/2013

Copié

Pour vous :