Melissa Bachman, chasseresse chassée du net

La chaîne américaine Pursuit Channel est un peu notre Chasse et Pêche à nous : une antenne dédiée aux "activités extérieures". Une personnalité de cette chaîne fait l'actualité depuis quelques jours : Melissa Bachman, présentatrice de l'émission "Winchester Deadly Passion" (ou "Passion mortelle pour Winchester", la célèbre marque d'armes à feu).

Melissa Bachman, 25 ans, prend son rôle d'animatrice tellement à coeur que c'est elle-même qui chasse les animaux dans l'émission. Ours, zèbres, alligators, orignacs... La faune sauvage ne semble avoir aucun secret pour elle et le programme termine toujours avec la jeune femme posant fièrement aux côtés de la bête abattue, dans la plus pure tradition des clichés de chasse qui montrent la dépouille de l'animal comme un trophée, une fierté... et finalement la toute-puissance ostentatoire de l'homme (ou la femme) sur l'animal.

Le 1er novembre, cette jeune fille du Minnesota a posté le cliché de trop. En cause, le tweet ci-dessous.

Publicité

Melissa Bachman y exhibe la carcasse d'un lion chassé en Afrique du Sud. En légende, elle ajoute : "Une journée de chasse incroyable en Amérique du Sud !  Tir à 55 mètres sur ce magnifique lion mâle... Quelle chasse !" .

Publicité

Il n'en fallait pas plus pour que ses détracteurs montent au créneau. Une pétition sur change.org, initiée par une habitante d'Afrique du Sud, a déjà rassemblé plus de 420.000 signatures pour que la chasseresse ne puisse plus entrer sur le territoire de son pays. Mais les Sud-Africains ne sont pas les seuls à s'indigner.

Une autre pétition, américaine celle-ci, a été lancée sur gopetition.com. Elle est relayée massivement par la page Facebook au titre plus qu'explicite "Stop Melissa Bachman". À l'heure de la rédaction de cet article, cette page a déjà dépassé le seuil des 262.000 likes. Son message est clair :

Arrêtez la chasse pour les trophées. Arrêtez d'assassiner la faune pour le sport. Arrêtez Melissa Bachman et les gens comme elle de presser sur la gâchette.

Publicité

Cartouche de présentation de l'émission "Winchester Deadly Passion".

Traquée sur le net

La critique de l'émission "Winchester Deadly Passion", de la chasse comme un sport et de l'animatrice elle-même, a pris tellement d'ampleur que Melissa Bachman a tout simplement... disparu d'Internet. Très présente sur les réseaux sociaux par le passé, la jeune femme semble avoir déserté son compte Twitter qu'elle a alimenté le 11 novembre pour la dernière fois. La dernière mise à jour de sa page Facebook remonte, elle, au 13 novembre.

Il n'en fallait pas plus pour qu'une contre-réaction s'opère : une page Facebook de soutien à l'animatrice passionnée de chasse s'est créée, avec pour nom "Show support for Melissa Bachman and resist anti-hunting abuse". Pour l'instant, elle a été "likée" par plus de 42.000 soutiens à la présentatrice. La page argumente que cette chasse au lion qui a soulevé la polémique s'est produite légalement, que la viande n'a pas été gaspillée et que toutes les retombées financières ont bénéficié à la communauté locale.

Publicité

Par Théo Chapuis, publié le 21/11/2013

Copié

Pour vous :