Les mots à éviter pour ne pas se faire ficher par la NSA

Un journaliste américain spécialiste de la NSA (l'agence de sécurité américaine) donne sur le site reddit.com des conseils aux internautes. Il publie la liste des mots déconseillés pour ne pas se faire repérer par les services secrets.

NSA

L'emblème de la NSA, pas franchement rassurant.

Alors que certains diplomates européens auraient été victimes d'écoutes illégales de la part de la NSA, un journaliste américain "expert" du sujet, James Bamford, révèle dans un article pour The Wired une liste de mots à éviter afin de ne pas être fiché par l'Agence de Sécurité Américaine.

Publicité

Au cours d'une discussion avec des internautes sur le site Reddit, James Bamford a dû répondre à une question épineuse : quels sont les mots clés qui vont attirer l'attention de la NSA ? Et un utilisateur de répondre par une liste mise à jour... en janvier 1998 sur le site  Attrition : 

(Capture d'écran du site attrition.org)

"Terrorisme", "Maison-Blanche", "plutonium",  "sniper" et "virus" sont des mots que vous pouvez trouver dans cette liste (qu'il faut prendre avec des pincettes) publiée par un site internet spécialisé dans la sécurité informatique. Rien de plus normal que de trouver des mots ayant pour rapport la violence, les attentats, ou des armes. Mais...

Publicité

Dictionnaire, Cowboy et sardine.

Les services secrets effectueraient une sorte de filtrage des données échangées sur internet, dans vos mails, sur vos sites, etc. Rien de plus normal que de rentrer dans leur filtre des mots ayant rapport avec la sécurité, mais on trouve certains n'ayant apparemment aucun rapport avec tout ça. En tête du classement : dictionnaire, capricorne, argus, fax, porno, boeuf, cowboy, liberté, Stephanie, ninja, sardine, nettoyer, déchet ou encore Aladdin.

Pour François Géré, de l'Institut d'analyse stratégique, il faut aussi prendre en compte les noms propres. Interrogé par Libération, il explique :

[Ce sont] souvent des noms propres : ceux de dirigieants de premier plan, des élus américains, de chef terroristes, etc. Ils varient en fonction du temps. Par exemple en ce moment, le fait de prononcer "Snowden" ou "NSA" n'est pas très suspect.

Publicité

Et de préciser que la NSA américaine n'est pas la seule agence concernée . En France, "nous faisons la même chose que les Américains".

On vous conseille également : 

Publicité

Par Etienne Dang, publié le 02/07/2013

Copié

Pour vous :