La Corée du Nord vue à travers Instagram

Depuis plus d'un mois, la Corée du Nord est au centre de tensions diplomatiques. Depuis plus d'un mois, un photographe américain partage du quotidien des Nord-Coréens sur l'application Instagram.

corée du nord

Une autoroute en direction de Pyongyang.

Le 26 février dernier, on vous parlait d'une ouverture soudaine de la Corée du Nord aux réseaux sociaux, comme Twitter, Skype ou Instagram. Bien sûr, il fallait préciser que cette décision ne concernait que les ressortissants étrangers, la grande majorité étant journalistes.

Publicité

Depuis cette mesure, et bien qu'il y ait eu une dégradation des relations diplomatiques entre l'Occident et la Corée du Nord (à l'heure actuelle, on parle même d'un "essai nucléaire à tout moment" selon Le Monde), le photographe de l'agence de presse Associated Press David Guttenfelder n'a pas hésité, via son compte Instagram, à évoquer le quotidien des Nord-Coréens. Dans les centres commerciaux, dans la rue, des restaurants, hotels ou lors d'évènements sportifs, une large palette d'images sont disponibles.

Une guide touristique nord-coréenne à Pyongyang.

Comme il le précise dans la légende de l'une de ses images Instagram, "le 18 janvier 2013, les étrangers ont été autorisés pour la première fois à apporter leur propre téléphone portable en Corée du Nord. Et cette semaine, le fournisseur Koryolink a permis aux étrangers d'avoir accès à Internet par l'entremise d'une connection 3G".

Publicité

Voici une sélection de quelques clichés de David Guttenfelder.

Des Nord-Coréens sur un escalator à Pyongyang.

Une performance de natation synchronisée à Pyongyang.

Publicité

Des étudiants, en doudoune, travaillent sur leur ordinateur à Pyongyang.

Dans l'arrière-plan, le Ryugyong Hotel, une pyramide construite à partir de 1987.

Publicité

Dans les rues de Pyongyang, devant des affiches de propagande.

Une peinture de propagande illustrant des nord-coréens attaquant des soldats américains, japonais et sud-coréens.

Des caricatures de soldats américans et japonais. Selon David Guttenfelder, des enfants leur jettent des choses pendant des jeux, à Pyongyang.

Un barbier à Pyongyang.

Un restaurant vide à Pyongyang.

Un pin's qui figure sur les vêtements de tous les citoyens de Corée du Nord.

Par Louis Lepron, publié le 08/04/2013

Copié

Pour vous :