Histoire belge : Bobby le chien gangsta

La Belgique est en émoi : un chien en plastique sème la discorde. Bobby le chien parlant est mignon mais il a une de gansta.

C'est l'histoire d'une mère de famille belge qui veut acheter un jouet à son fils. Dans les rayons du magasin de jouets Maxi Toys, elle trouve Bobby, petit chien parlant en plastique. Sûre de son choix, la dame l'achète pour son fils qui s'émerveille en effet de ce cadeau.

Publicité

Le petit garçon joue avec et ne le quitte pas d'une semelle jusqu'au jour où l'enfant se met à répéter en boucle :

Avec ma queue, je veux niquer le monde.

Quand, outrée, la mère demande à son fils où il a bien pu apprendre cette vulgaire expression, ce dernier pointe du doigt Bobby. Dans le doute, la mère va actionner la voix du jouet qui confirme les propos de l'enfant. Bobby prononce bien : "Avec ma queue, je veux niquer le monde".

Publicité

La chute de l'histoire

Comme toutes les histoires belges, elles ont fait parler et RTL.be a voulu tirer cette affaire au clair :

Ce jouet a simplement été mal confectionné. La compression de fichier audio a remplacer la phrase initiale "Avec ma truffe je renifle le monde" par "Avec ma queue, je veux niquer le monde". Le hasard a l'oeil rieur mais depuis, ce jouet a été retiré de la vente. Vous ne pourrez malheureusement pas profiter des talents de charretier de Bobby le chien.

Publicité

Winnie l'ourson > Bobby le chien

En revanche, pour les amateurs de ce genre de quiproquo, cet extrait de Mes amis Tigrou et Winnie reste mémorable en la matière. L'extrait dure 1 minute 20, on ne vous en dit pas plus, on vous laisse en savourer chaque phrase :

Par Afifia B, publié le 18/04/2013

Copié

Pour vous :