Gunkanjima : l'île japonaise oubliée captée par Google Street View

Avec Google Street View tu peux voir le monde sans même bouger de ton siège. Ses caméras t'apportent tout sur un plateau, même une île japonaise abandonnée. 

En dépit de toutes les objections que l'on pourrait y faire, il faut reconnaitre à Google un air d'archéologie dans son tissage de toile virtuelle. Lorsque Google Street View fouille les quatre coins de la planète pour remplir ses annuaires d'images, il arrive qu'elle s'immisce dans au coeur de cités oubliées et autres lieux insoupçonnés.

Publicité

Alors certes, peu de choses échappent à Google et ce n'est pas du goût de tous mais quand ses défricheurs s'infiltrent sur une île abandonnée, comment échapper à l'Histoire ?

Google Infiltration...

Et oui, quand on nous dit que Google Street View s'incruste dans un coin perdu du monde, au Japon de surcoît, forcément on zieute. Encore plus quand on sait que cette île nommée Gunkanjima (Hashima Island) est interdite d'accès pour des raisons de sécurité.

Mais quand on s'appelle Google, on fait ce qu'on veut et on fait même des vidéos :

Publicité

Lieu rêvé pour les fous d'Urbex, Gunkanjima est une île japonaise abandonnée depuis 1974, date à laquelle est parti le dernier habitant. Jadis vive de la présence de millions de travailleurs venus profiter de son gisement de houille juste avant l'épuisement total, elle s'est vidée avec le temps. Sans travail, les habitants se sont en effet exilés les uns après les autres laissant l'île vaquer à la dérive. Un navire de pierre au milieu des eaux, hanté des vestiges du passé.

Il est donc bon de se souvenir que Gunkanjima, avant, c'était ça :

Publicité

Gunkanjima en 1959

Et encore plus avant, les enfants courraient encore sur cette île de 61.000 m2.

Publicité

... Après la guerre !

Mais Google n'a pas le monopole de l'intrusion curieuse. D'autres aussi ont pris des risques aux portes de Gunkanjima. La preuve avec ces images de Jordy Meow dont l'objectif a sévi en ces lieux il y a deux ans de cela. Et pour cause, ces ruines sont en fait les plus célèbres du Japon.

 

Nous on vous conseille d'aller voir les photos de Jordy Meow qui connait cette île (vraiment) comme sa poche. Mais si vous préférez la voie officielle, Gunkanjima en Google Street view, c'est par ici.

Crédits images : Jordy meow

Par Afifia B, publié le 01/07/2013

Copié

Pour vous :