Les ravages des déchets plastiques (Crédit : capture Youtube)

Greenpeace censuré à la télé australienne

Greenpeace s'est vu interdire un spot télé en Australie à cause de son caractère "choquant". L'ONG accuse Coca-Cola.

Les ravages des déchets plastiques (Crédit : Capture d'écran Youtube)

Greenpeace voulait simplement dénoncer les effets néfastes des bouteilles plastiques sur les oiseaux marins. Il n'en sera rien. L'ONG s'est vue interdire un spot de diffusion sur la chaîne australienne Channel Nine.

Publicité

Ciblant clairement la marque Coca-Cola, le spot aurait dû être diffusé à une heure de grande écoute, lors d'un match de rugby. Pourtant, Channel Nine a annoncé hier soir qu'elle retirait la vidéo à cause son caractère "choquant", comme le rapporte le Sydney Morning Herald. Pourtant, il en avait coûté 20.000 dollars australiens (15.000 euros) à Greenpeace pour diffuser sa publicité de trente secondes.

La voici :

Publicité

Coca Cola responsable ?

Mais Greenpeace ne compte pas se laisser faire. L'association de lutte pour la sauvegarde de l'environnement a déjà désigné le coupable : Coca-Cola. Selon l'ONG, c'est la marque de boisson qui aurait fait pression sur l'antenne afin de censurer le spot.

«Il y a quelque chose de vraiment bizarre quand une chaîne de télé est heureuse de montrer des images de jeux d’argent, de viols et de pillages, mais est trop effrayée pour diffuser un spot pour le recyclage», s'indigne Reece Turner, directeur de campagne à Greenpeace, dans le Sydney Morning.

On vous conseille également :

Publicité

 

Par Théo Chapuis, publié le 17/05/2013

Copié

Pour vous :