Google se la joue philanthrope !

Selon une tradition américaine bien ancrée, le géant américain a la philanthropie facile et accorde une aide de 3,7 millions de dollars à des "civic innovations" et au développement de technologies open-data. 

Google.org, c'est le côté fondation du géant internet américain. Si en France, on est loin de cette tradition anglo-saxonne du "Big Business, big charity", il en est tout autrement de l'autre côté de l'Atlantique, où les initiatives privées telles que celle-là viennent pallier à une force d'action moins forte des pouvoirs publics.

Publicité

Sur ces 3,7 millions de $, 2,1 millions seront consacrés à la Sunlight Fondation. Une association qui se consacre à l'Open-data sur le territoire américain (permettant un meilleur accès à l'information "publique" et une meilleure transparence) afin de créer de véritables normes à ce niveau-là.

Les 1,6 millions restant seront quant à eux versés à une association britannique mySociety, spécialisée dans la création de codes open-sources et le développement d'applications civiques disponibles pour tous. Bref, deux façons intelligentes de mettre les nouvelles technologies à la disposition des citoyens et des pratiques démocratiques. Matthew Stepka, le vice-président de Google.org déclare ainsi :

Les précédents projets de Sunlight Fondation et mySociety prouvent leur réussite et les nouveaux leurs ambitions. Leurs travaux constituent réellement le ciment de ce secteur innovant. Les projets qui sont financés par Google.org tentent de connecter différents acteurs afin de construire un réseau permettant à d'autres initiatives de se développer.

Publicité

Une vraie aubaine pour ces fondations, qui jouent un rôle majeur dans la société américaine et marquent le renouveau de certaines pratiques démocratiques peu reluisantes.

Merci qui ?

Par Martin Samson, publié le 18/01/2013

Copié

Pour vous :