Le futur c'est maintenant avec Google Glass

Le projet de réalité augmentée Google Glass est des plus déroutants. Aujourd'hui on en apprend plus sur les nouvelles fonctionnalités de l'engin ainsi que sur la possibilité de devenir partie prenante de l'entreprise. 

google glass

Le projet aurait réjoui Isaac Asimov ou Philippe K. Dick, tant il paraît être sorti de l'imagination féconde d'un auteur de science fiction.

Publicité

Issu du Google X Lab, pendant R&D de la frime américaine, en test depuis avril 2012, le projet Glass a pour objet l'enrichissement de la réalité grâce à un objet high-tech déroutant : une paire de lunettes "couteaux suisses" avec caméra, pavé digitale sur les branches, écran intégré aux verres permettant une utilisation de l'ensemble des outils Google (Agenda, Google + etc.)  Tout ça on le savait plus ou moins. Depuis hier, on en a eu la confirmation et l'annonce de nouveaux gadgets intégrés.

Publicité

Commençant par la reconnaissance vocale. Cette fonctionnalité permet d'allumer l'objet (qui répond à la phrase "Ok Glass"),  de passer une appel vidéo en disant "Let's Hang With", ou de prendre une photo. L'interaction avec les machines, c'est maintenant. Dans le même registre, un traducteur interactif serait intégré pour les contrées lointaines.

L'annonce majeur concerne Google Now. Kesako ? Il semblerait que la firme de la Silicon Valley ait développé un assistant informatique qui propose des informations utiles et personnalisées selon le contexte. De l'horaire d'avion dans un aéroport, à la température ambiante.

Publicité

Mais surtout, on voit ce à quoi cela ressemble. En plus d'un coup de projecteur massif sur le projet, la vidéo met en scène l'utilisation fluide de ces lunettes permettant d'interagir et de capter le monde qui nous entoure.

Google Glass - How It Feels

Publicité

Enfin, après avoir fait testé son prototype par une poignée de chanceux, Google passe à une seconde phase de test donnant la possibilité à ceux qui le veulent d'essayer ses lunettes. Pour se faire, il faut transmettre sa candidature via Twitter par le hastag #ifihadglass. Et payer 1500$. Et oui rien n'est gratuit en ce bas monde.

On vous conseille également : 

Source : GEEKOLOGIE

Par Tomas Statius, publié le 21/02/2013

Copié

Pour vous :