Facebook lance les messages qui s'auto-détruisent

Facebook lance avec Poke, le message compromettant qui ne laisse pas de trace. Déodorant d'adultère...

Le couple est une cible pour Facebook. Entre affichages de statuts relationnels et création d'une page dédiée (friendship page), le réseau social gratte sur tous les pans de son site pour être sûr de tirer parti de la moindre situation. Ainsi et avec toute la prévenance qui le caractérise, FB s'occupe aussi des fauteurs d'adultère. Cute !

Publicité

Pas vu, pas pris !

Publicité

La nouvelle application de Facebook s'appelle donc Poke mais n'a rien à voir avec le Poke que nous connaissions jusque là à savoir le petit signe de présence, le petit clin d'oeil, la tape sur l'épaule virtuelle pour capter notre attention. Non le nouveau poke de Facebook va beaucoup plus loin puisqu'il s'accompagne d'un message, d'une vidéo ou d'une photo envoyés à un ou plusieurs de ses contacts. Le petit plus qui fait oups ? Le message s'auto-détruit ! Pour ceux qui connaissent,  Poke est très proche de l'application mobile snapchat basée sur le même concept de message éphémère. Votre message s'auto-détruira dans 3-2-1 POKE !

Poke Copier-coller de snapchat

Publicité

Snapchat le faisait déjà, c'est justement pour cette raison que Facebook s'en est approprié le concept. Le message s'auto-détruit au-to-ma-ti-que-ment. En bref, les sextos auront tout juste le temps de titiller l'imagination du destinataire qui n'a pas plus de 10 secondes pour lire son message. Voire moins si l'envoyeur le décide. Une fois le message ou la photo compromettante reçus, on le lit avec le doigt maintenu sur l'écran. Il suffira de le relâcher pour que le message disparaisse. Et si les cachotiers veulent jouer au plus malin en faisant une capture d'écran pour conserver le délit, l'envoyeur sera informé du geste de son destinataire. Ce qui se passe sur Poke, reste sur Poke, Las Vegas virtuel.

Cette application est sortie le 21 décembre dernier. On vous avait dit que le nouveau cycle avait déjà commencé ! Le premier défi ? LA CONFIANCE.

Par Afifia B, publié le 26/12/2012

Copié

Pour vous :