Facebook introduit le hashtag

Facebook annonce par un communiqué son intention de développer les hashtags pour son réseau. Une décision qui inter-connecterait les plus d'un milliard de membres entre eux.

Facebook

"À partir d'aujourd'hui, on pourra cliquer sur des mots-clés [ou hashtags, ndr] sur Facebook", a annoncé le réseau social. C'est sur son blog officiel que la direction a communiqué à propos de ce changement dans sa politique. "Comme pour d'autres services comme Instagram, Twitter, Tumblr ou Pinterest, les mots-clés sur Facebook permettent de remettre en contexte une publication ou d'indiquer qu'elle fait partie d'une discussion plus large", ajoute-t-il.

Publicité

Depuis mercredi 12 juin, la firme de Mark Zuckerberg permet d'insérer le fameux dièse (#) devant les mots de votre choix... les transformant en hashtags cliquables grâce auxquels suivre l'actualité autour de ce mot. Selon Facebook, il serait possible, comme pour la plupart des publications, de choisir le degré de confidentialité. En bref, savoir qui pourra lire votre publication ou pas.

Des millions de réactions à inter-connecter

Facebook semble avoir pris conscience de l'importance de pouvoir laisser sa communauté interagir plus largement. Un épisode de la série Game of Thrones aurait été mentionné plus de 1,5 millions de fois sur le réseau, "une portion importante des 5,2 millions de personnes qui l'ont regardé", note la direction. Mieux encore, l'édition 2013 des Oscars aurait suscité plus de 66,5 millions de réactions. Facebook dit vouloir "mettre davantage ces conversations [sur des événements publics] en avant". Bref, récupérer ce flux potentiel en les inter-connectant.

Le réseau social a annoncé vouloir mettre en place d'autres fonctionnalités connexes "dans les semaines et mois à venir", parlant de l'apparition du hashtag comme d'un "premier pas". Devraient débarquer sur Facebook la publication des mots-clés les plus populaires, ainsi que pratiqué par Twitter. On n'attend plus que

Publicité

Envoi de messages payant aux inconnuschangements majeurs du news feed... Face aux critiques accusant Facebook de lasser sa communauté à petit feu, l'empire numérique cherche indéniablement le rebond.

On vous conseille également : 

Publicité

Par Théo Chapuis, publié le 13/06/2013

Copié

Pour vous :