Disney achète Lucasfilm : les réactions du web

Disney a racheté Lucasfilm, la société de production de Georges Lucas pour 4,05 milliards de dollars. L'affaire aurait pu s'arrêter là si Disney n'avait pas dans le même temps annoncé la réalisation d'un Star Wars 7 pour 2015.

Publicité

Malgré la tête que tire Lucas lors de la signature, il semble approuver la chose avec raison, en bon maître Yoda.

" Il est maintenant temps pour moi de passer La Guerre des étoiles à une nouvelle génération de réalisateurs. J'ai toujours cru que La Guerre des étoiles me survivrait, et je pense qu'il était important de mettre la transition en place de mon vivant".

Publicité

Sacrilège pour les uns, opportunité de faire des vannes pour les autres. Depuis hier, les réactions s'enchainent sur le web avec plus ou moins de perspicacité...

LA VANNE DIGESTIVE

Publicité

Sur Twitter, la réaction classique face à une nouvelle surprenante c'est : "comment puis-je diffuser ce que je viens d'apprendre de façon cool et décalée ?" - On ne rit pas à s'en taper le ventre mais c'est l'humour twitter. Ca passe ...

Publicité


LE CHOC EMOTIONNEL

Pour les fans de la première heure, cette annonce a provoqué un bug de la pensée. Star Wars dans les mains de Disney, il faut le temps de digérer le concept. Stars Wars sans georges Lucas c'est la fin d'une époque et pour beaucoup la fin du monde

 

Ceci n'est qu'un mince échantillon des réactions d'internautes. La page facebook de la Saga n'est pas en reste non plus mais le meilleur reste le détournement d'images. Petit aperçu du mix improbables StarWars - Disney.

S'ils sont nombreux à accuser le coup, personne n'est dupe. Qui osera passer à côté du  Star Wars 7 sous le seul prétexte que Disney est à la réalisation? Les vrais de vrais iront trés certainement noircir les salles de cinéma ne serait-ce que pour dire que la version Disney est un suppôt de Satan. Petite touche d'espoir cependant : Georges Lucas sera présent pour le remake en tant que consultant. C'est toujours ça...

#Starwars-bad-return

Par Afifia B, publié le 31/10/2012

Pour vous :