AccueilÉDITO

Diesel mise sur les stars d'Instagram et Tumblr pour sa nouvelle campagne

Publié le

par Théo Chapuis

Pour sa nouvelle campagne, intitulée Reboot, Diesel a choisi des mannequins pas comme les autres. La marque italienne a sélectionné les propriétaires de comptes Tumblr et Instagram parmi les plus suivis.

Nicola Formichetti est le directeur artistique de la marque italienne Diesel. Pour la nouvelle campagne de la marque, relayée par Next, celui-ci a décidé de changer la donne. Plutôt que de choisir des mannequins célèbres, Formichetti a choisi parmi des personnes dont les comptes Tumblr et/ou Instagram sont parmi les plus suivis. Dont le nom, le pseudo ou encore l'avatar fait d'eux une personnalité du web. Voilà pourquoi la campagne se nomme Reboot.

Puisque le casting est à la pointe des tendances d'Internet, Diesel se devait de présenter sa campagne sous une forme similaire. Ainsi, les prints de Diesel se résument à une photo des wannabe mannequins, uniquement accompagnée de l'adresse de leur compte en bas d'affiche. Aussi, la présence en ligne de la campagne Reboot est centralisée sur un Tumblr. Celui-ci comporte des vidéos hébergées sur Youtube ou Nicola Formichetti lançait l'appel au projet en juin dernier. Voilà ce qu'il déclarait :

Je voulais trouver des gens qui reflètent la diversité de la communauté artistique aujourd’hui et pas seulement le modèle type. Je voulais que la campagne mette en valeur une variété de personnages, des gens qui sont beaux à leur façon.

La marque montrait déjà sa volonté de casting sauvage - si tant est qu'un casting sur Internet s'apparente à un casting sauvage. Parmi les heureux élus (qui, au passage, résident tous à New York), on trouve donc les formes de la jeune Michelle Calderon, l'ancienne championne de natation et mannequin masculin (oui, oui) Casey Legler ou encore la fille du journaliste Denis Robert, Loulou Robert, dont l'ambition d'être mannequin transpire littéralement de son compte Instagram.

Plus que la beauté aseptisée des mannequins habituels, Diesel a opté pour une stratégie résolument tournée vers ce qu'on appelle encore parfois la génération Y, ces jeunes qui ont grandi avec Internet et le manient mieux que personne. D'icônes d'Internet, ils deviennent icônes de mode. Bien qu'ils le soient déjà grâce à leur réseau, au-delà des normes physiques établies par les canons du fashion world.

On vous conseille également :

À voir aussi sur konbini :