Capture d’écran Dailymotion

Des hackers diffusent une alerte aux zombie sur des chaînes télé

États-Unis, le 11 février 2013 : plusieurs chaînes locales diffusent un message d'alerte. Il fait état d'une invasion de morts-vivants. Le scénario du prochain film de Brad Pitt, World War Z ? Non, le dernier canular en date façon Orson Welles.

zombies

Capture d'écran Dailymotion

Des pirates informatiques américains se sont amusés à diffuser des messages alarmants sur quatre chaînes de télévision locales de l'État américain du Montana. Les hackers ont fait croire aux téléspectateurs, dans la limite de leur naïveté, que des corps de personnes mortes étaient sorties de leurs tombes.

Publicité

Le message, passé sur les écrans et déclamé par une voix robotique, avait de quoi alerter les téléspectateurs :

Les autorités de votre région vous informent que les corps de morts sont en train de sortir de leurs tombes pour attaquer les vivants.

C'est la station télé Montana TV qui a été la première à se rendre compte qu'une personne avait hacké leur Emergency Broadcast System (Système de diffusion d'urgence), normalement utilisé lorsque des intempéries majeures sont en approche. Résultat, plusieurs comtés ont diffusé ce message d'urgence. Et les programmes diffusés au même moment ont vu leur son coupé par une voix off qui décrivait des soulèvements de morts-vivants.

Publicité

Sur le site de KRTV, un démenti est rapidemment communiqué :

Capture d'écran de www.krtv.com

Publicité

La Guerre des Mondes version 2013

Orson Welles, à travers une émission de radio intitulée La Guerre des Mondes, adaptation du roman du même nom de H.G. Wells, avait entraîné une panique qui était entrée dans la légende. L'histoire, radiodiffusée le 30 octobre 1938 sur le réseau CBS, avait provoqué des réactions physiques et psychologiques recueillies par une équipe de psychologues emmenée par Handley Cantril.


Partie 1 sur 6 de l'émission de Orson Welles

L'étude fit part d'une augmentation de coups de téléphone pendant la transmission de l'émission. Des personnes rapportèrent aussi "avoir ressenti des symptômes physiques, tel que l'odeur des gaz des Martiens ainsi que la chaleur des rayons émis par leurs armes" selon Wikipedia.

Publicité

Le lien entre 1938 et 2013 est ainsi fait. La seule différence ? Les martiens, extraterrestres et autres monstres de lointaines planètes ne font plus peur. Aujourd'hui, ce sont nous, les humains, transformés en morts-vivants assoiffés de sang, qui provoquons une irrésistible envie de courir.

 On vous conseille également : 

Par Louis Lepron, publié le 13/02/2013

Copié

Pour vous :