Comment diagnostiquer un zombie ?

La Zombie Research Society est une très institution très respectée au regard du phénomène zombie. Deux experts se sont posés deux questions : comment est-ce qu'on diagnostique un zombie ? Et qu'est ce qu'on peut bien trouver dans son cerveau contaminé ?

Votre voisin de table est fiévreux et n’arrête pas de vous regarder quand vous saigniez du nez  ? Votre maman vous regarde bizarrement, les cheveux ébouriffés et la bouche grande ouverte ? Voici une petite vidéo réalisée par deux experts de la Zombie Research Society qui nous fournissent des indices pour mieux déceler les (futurs) zombies.

Publicité

C'est ce que propose le site éducatif TedEd.  Par une vidéo de moins de quatre minutes, Tim Verstynen et Bradley Voytek, les deux membres de la Zombie Research Society, expliquent comment le cerveau des zombies est affecté en prenant les différents symptômes qui sautent aux yeux : l'absence de langage contre la présence de grognements, une façon de marcher déplorable, proche de la maladie de Parkinson sans pour autant être similaire, ou encore une "Aphasie expressive".

Et un des docteurs en zombie de faire une jolie métaphore :

"J’ai prophétisé la chose suivante, c’est un peu comme une  autoroute qui relie  deux villes : l’une fabrique des produits et l’autre envoie ces derniers dans le monde entier. Mais si cette route est cassée, les marchandises ne transitent plus". 

Publicité

Mais diagnostic ne signifie pas remède : les deux experts ne font que constater les agissements physiques du zombie en essayant de les lier à la médecine. En gros, on n'en sait pas plus sur l'origine des zombies et la façon de les traiter. Si vous voulez reprendre une coupe de zombies ? Sautez sur The Walking Dead saison 3.

Source : Première

Par Louis Lepron, publié le 05/11/2012

Pour vous :