WASHINGTON, DC – JUNE 08: U.S. President Barack Obama answers reporters’ questions during a news conference in the Brady Press… Lire la suite

Barack Obama : des menaces de mort à son encontre sur Twitter

Des menaces de mort contre Barack Obama publiées sur Twitter à la vue du monde entier ? C'est ce qui s'est passé le jour de la récente investiture du président américain. Un tumblr s'est occupé de les rassembler.

Lundi 21 janvier 2013 était un jour spécial pour les États-Unis : l'investiture de Barack Obama, élu en novembre dernier face à Mitt Romney pour un second mandat, était historique, même si la ferveur était moindre par rapport à 2009. Après la cérémonie d'investiture, Barack Obama et Joe Biden se sont recueillis devant le buste de Martin Luther King, le défenseur des droits civiques des Noirs, assassiné le 4 avril 1968 à Memphis.

Publicité

L'Amérique a évolué. Mais comme le souligne le site Egotripland, "malheureusement, quatre ans après la première investiture de Barack Obama, il est clair et net qu'une partie de la population aux États-Unis n'a aucune classe". Le site ajoute  : "Et ils se servent de Twitter pour le faire savoir au monde entier".

Pourquoi ? Parce qu'un tumblr, Public Shaming ("La honte publique" en français), a rassemblé des tweets dont l'objet principal était des menaces de mort voulues ou fantasmées à l'encontre de Barack Obama. L'auteur de cette collection effrayante a "simplement pris des tweets qui ont été écrits juste avant ou pendant l'investiture du président Barack Obama".

Voici cinq tweets pris, au hasard, parmi ceux collectionnés par le tumblr :

Publicité

Publicité

Le jour de l'élection : même topo

Du 1 er au 7 novembre 2012 (trois jours avant et trois jours après l'élection présidentielle américaine), un blog britannique avait eu l'idée de localiser géographiquement les tweets racistes envoyés par des citoyens américains sur le réseau social.

Publicité

Pour ce faire, le blog avait sélectionné 395 des "pires tweets haineux envers Obama" qu'ils avaient comparé ensuite avec "le nombre total de tweets géolocalisés dans chaque État, sur la même période".

Capture d'écran de la carte interactive FloatingSheep mesurant le nombre de tweets racistes proportionnellement au nombre total de tweets dans un Etat donné.

Comme le soulignait le blog BigBrowser du Monde, "sans surprise, les Etats du sud des Etats-Unis ont produit d'avantage de tweets racistes que le Nord. Une partition nette qui n'est pas sans rappeler les vieilles réminiscences de la guerre de Sécession". Parmi les États les plus enclins à être virulents à l'égard de Barack Obama, on retrouvait, dans les trois premiers, l'Alabama, le Mississippi et la Géorgie.

Le but du blog britannique était, tout comme le tumblr Public Shaming, de montrer qu'en 2013 le racisme n'était pas une affaire classée aux États-Unis. Paradoxalement, les réseaux sociaux les plus novateurs sont devenus les espaces de diffusion de messages moyenâgeux.

Par Louis Lepron, publié le 23/01/2013

Copié

Pour vous :