Apple présente ses deux nouveaux iPhone : 5S et 5C

Les mots clés de la Keynote d’Apple de ce 10 septembre ? « iPhone 5s », « iPhone 5c », « reconnaissance digitale », « low cost » pas si low cost que ça et coloris.

iphone

Ce mardi 10 septembre, Apple a annoncé le lancement de deux nouveaux iPhone. A ma droite, l’iPhone « low cost », celui dont tout le monde parle depuis plusieurs mois sur l’autel de photographies qui fuitent et de rumeurs autour de ses caractéristiques : l’iPhone 5c. A ma gauche, l’iPhone traditionnel, qui voit un « S » s’accolé au « 5 » pour mieux annoncer le changement : l’iPhone 5s.

Publicité

Par la voix de son directeur général Tim Cook, Apple a ainsi présenté l’iPhone 5c. Pièce en plastique, cinq coloris au choix (vert, bleu, rose, jaune et blanc), ses caractéristiques sont assez communes, puisqu’on les retrouve déjà sur l’actuel iPhone 5 : un écran haute définition Retina (4 pouces), un appareil photo de 8 millions de pixels et un processeur A6.

Mais la surprise n’est pas tellement au niveau des caractéristiques mais bien du prix. L’iPhone 5c sera disponible à des prix allant de 599 à 699 dollars, en fonction de sa capacité (16Go, 32Go). On est loin d’une entrée de gamme modeste du côté de la firme à la pomme, même si Mashable croit savoir que cet iPhone sera vendu 99 dollars si un abonnement de deux ans est pris.

Il semble qu’Apple n’ait pas voulu rentrer dans la guerre des prix, préférant garder l’image d’une marque de luxe. Selon Le Monde, cette stratégie pourrait « empêcher Apple de toucher les centaines de millions de nouveaux clients qu’il visait ». Les marchés développés étant déjà fournis en smartphones haut de gamme (c’est ici que l’iPhone 5s rentre en compte), ce sont les marchés en développement, de l’Inde au Brésil en passant par la Chine, qui sont convoités.

Publicité

Quoi qu'il en soit, un petit bug a été décelé par les francophiles en ce qui concerne l'assemblage de la coque sur l'iPhone 5c. On peut y lire, à travers les trous, un beau "non".

L’iPhone 5S « innove »

Mais qu’en est-il de l’iPhone 5s, la deuxième mouture présentée lors de la Keynote ? Oubliez le processeur de l’iPhone 5, pensez désormais « A7 », un microprocesseur qui serait deux fois plus rapide selon la firme.

Publicité

Côté capteur, un nouveau flash a été apposé ; côté batterie, elle devrait tenir dix heures en utilisation pleine. L’iPhone 5s se verra doté de trois coloris : argenté, gris et noir. Finalement, l’innovation la plus marquante pour ce nouveau produit réside dans une nouvelle puce. Appelée « M7 », elle permet de capter les mouvements de son utilisateur.

L’idée ? Envisager une meilleure compatibilité entre smartphone et applications, notamment celles qui tiennent de la santé. Une sorte de donnant-donnant entre la marque à la pomme et les futures applications Apple Store.

Une reconnaissance digitale

Enfin, les rumeurs avaient vu juste : il y aura bien un système de reconnaissance digitale pour (dé)vérrouiller l’iPhone 5s. Intitulé « Touch ID », il suffira que le propriétaire mette son doigt sur l’écran. L’iPhone 5s sera disponible à partir de 699 euros.

Publicité

À l’avenir, l’agenda d’Apple sera marqué par deux dates. La première, le 18 septembre, marquera l’avènement du nouveau logiciel iPhone, l’iOS7. La deuxième, le 20 septembre, verra le lancement de l’iPhone 5s et 5c aux États-Unis, en France, Grande-Bretagne ainsi, et c’est une première, en Chine.

Un signe qui confirme l’importance des marchés en développement pour la firme à la pomme. Pas sûr, pour autant, que les prix indiqués attirent les consommateurs.

Par Louis Lepron, publié le 11/09/2013

Pour vous :