Capture d’écran du site Adopteunnegre.com

Après Adopte un Mec, Adopte Un Nègre

Avec 4,7 millions d'inscrits, Adopte Un Mec a connu un succès fulgurant qui lui a même permis d'ouvrir une boutique éphèmère en plein cœur de Paris. Souvent accusé de discrimination, le site se retrouve aujourd'hui confronté à un nouveau type de détracteur : Adopte Un Nègre.

Capture d'écran du site Adopteunnegre.com

En 2009 naît Adopteunmec.com : un site, ou plutôt un "supermarché" de rencontres ouvert 24h/24 et 7j/7 sur lequel "les femmes font de bonnes affaires". Ici, en quelques clics, il est possible pour ces dames de mettre plusieurs garçons (comprenez "produits") dans leur caddie. Gratuitement.

Publicité

Le principe est simple : après une rapide inscription, la donzelle lance une "douce recherche" pour tenter de trouver l'homme de ses rêves. Et tous les critères sont mis à sa disposition : silhouette mince, origines latines, pilosité "juste ce qu'il faut", lifestyle montagnard voire même ninja (?), livré avec petit dej' ou ex reloue, sans oublier la voiture, le scooter, ou encore le poney. Bref, la femme pioche à sa guise dans une liste bien fournie de mâles célibataires, ou pas d'ailleurs.

Féminisme en carton ?

Le site prétendrait renverser les codes de la séduction actuelle en mettant les femmes dans une position d'initiatrices de la rencontre, en leur rendant le pouvoir de la drague. Mais qu'en est-il vraiment ? Le 23 mars dernier, un article d'Osez le féminisme soulignait le caractère discriminatoire du site.

Sobrement intitulé "Adopteunmec : l'inversion des rôles ? Mon œil !", cet article expliquait que le site de rencontre était tout sauf le défenseur de la dignité féminine et qu'il usait de l'humour pour faire passer un message discriminatoire :

Publicité

Le site et sa communication jouent à plein la carte de la provocation et misent sur cet effet « second degré » pour faire passer sous les traits du décalage humoristique ce qui est purement et simplement une marchandisation des rapports femmes-hommes et une réduction des qualités des uns et des autres à une valeur marchande.&&

Bien d'autres articles ont été érigés à l'encontre du site, pour dénoncer son caractère sexiste et hétéronormatif. D'ailleurs, selon les règles de prudence du site, "AdopteUnMec.com répond aux besoins de tous les célibataires, que vous soyez un homme à la recherche d'une femme ou une femme à la recherche d'un homme."

Capture d'écran du site Adopteunmec.com

Publicité

En d'autres termes, il n'y a pas de place pour les hommes qui aiment les hommes, ou les femmes qui aiment les femmes.

Adopteunnègre.com

Aujourd'hui, un nouvel acteur se dresse dans le paysage des détracteurs d'Adopte Un Mec : Adopteunnegre.com. Loin des articles dont on a l'habitude de lire, Adopte Un Nègre est une parodie du site de rencontre qui propose uniquement à des femmes blanches d'adopter des hommes noirs. Femme blanche : gratuit ; homme noir : 30 € par mois.

Tout comme sur Adopte Un Mec, une simple inscription permet aux femmes d'accéder aux "offwes", "d'entrer dans le souk" et "d'adhérer à la tribu". Le site regroupe à peu près tous les clichés attribués aux "nègres", puisque la femme blanche n'a plus qu'à choisir entre "le fils d'ambassadeurs", " la semaine internationale de la racaille", "l'offre spéciale animal de compagnie" et même "la liquidation totale de tous nos sans-papiers".

Publicité

Adopte Un Nègre ajoute que la livraison rapide des mâles s'opère par charter, et que de nouveaux clandestins sont mis en ligne chaque jour.

Capture d'écran du site Adopteunnegre.com

Notez que tout en bas du site est disposée une série de logos précédée d'un petit "Ils ont testé, ils ont approuvé". On y retrouve le logo du Front National, de l'hebdomadaire d'extrême-droite Minute, de l'association Gay Nigger Association of America, du Ku Klux Klan et même celui de Jean-François Copé, accompagné du slogan : "La France qui mange des pains au chocolat".

Capture d'écran de AdopteUnNegre.com

Derrière Adopte Un Nègre, un "message"

Derrière cette mise en scène assez choquante, un message : stopper la discrimination dont fait preuve Adopte Un Mec. Tout comme les nombreux détracteurs qui lui ont précédé, les créateurs d'Adopteunnègre.com (dont on ne connaît l'identité) estiment que le supermarché des rencontres rose et noir serait une "supercherie", et masquerait derrière son humour un discours sexiste et hétéronormatif. Il n'y a qu'à lire le communiqué du site, qui s'ouvre dès que l'on cherche à cliquer quelque part, pour comprendre son dessein :

Capture d'écran du site Adopteunnegre.com

Reste à savoir si l'utilisation des "nègres" pour faire passer un message anti-discriminatoire est une bonne idée.

Sur Internet, en tout cas, les réactions ne se sont pas faites attendre. Sur SistaDiaspora, site sur l'actualité des femmes et des hommes de l'afrodiaspora, cette initiative ne semble pas vraiment être la bienvenue :

Une fois de plus, on a trouvé drôle de dépeindre le noir, que dis-je nègre, de la manière la moins reluisante possible dans le but de faire passer un message qui aurait pu être passé différemment avec sans doute un impact plus percutant.

Sur le réseau social Twitter, les messages d'incompréhension défilent et on a même eu le droit à une réaction officielle de la LICRA, la ligue internationale contre le racisme et l'antisémisme :

Adopteunnègre.com, la fausse bonne idée de l'année ?

 On vous conseille également :

Par Naomi Clément, publié le 30/04/2013

Copié

Pour vous :