AccueilFood

Pourquoi le prix Nobel de physique (italien) conseille de cuire les pâtes “avec le gaz éteint” ?

Publié le

par Robin Panfili

Un moyen de lutter contre les prix de l’énergie qui grimpent, mais qui ne convainc pas forcément les Italiens.

Pourquoi le prix Nobel de physique (italien) conseille de cuire les pâtes “avec le gaz éteint” ?

© Netflix

L’Italie s’attendait à tout mais certainement pas à cette déclaration du prix Nobel de physique, et compatriote, Giorgio Parisi. Pour supporter la crise actuelle de l’énergie, couplée aux hausses des prix de l’essence, de l’électricité et du gaz, le physicien a relayé une astuce simple, bien qu’étonnante : cuire les pâtes avec le feu éteint, afin de réduire la consommation d’énergie et donc les factures.

“C’est la troisième fois que j’essaie et je dois avouer que ça marche parfaitement”, a-t-il confié sur son profil Facebook. Sa technique est simple : “Après avoir porté l’eau à ébullition, ajoutez-y les pâtes et attendez deux minutes, puis vous pouvez facilement éteindre le gaz. Il suffit d’utiliser un couvercle pour recouvrir le tout et de compter environ une minute supplémentaire de cuisson.”

D’après le scientifique, également professeur à l’université de Rome “La Sapienza”, cette astuce simple permettrait d’économiser au moins huit minutes de consommation de gaz. “Je pense que c’est une information à partager. Il faut changer nos habitudes et ce n’est pas forcément une mauvaise chose“, a-t-il conclu. Et si la forme et le type de pâtes peuvent influer sur la cuisson, exigeant parfois quelques minutes de plus, cela vaut vraiment le coup, selon lui, à condition de bien laisser le couvercle au-dessus de la casserole.

Mais les Italiens seront-ils prêts à renier l’un des principes fondamentaux de leur patrimoine gastronomique ? Rien n’est moins sûr. D’abord, les réactions ont été virulentes et teintées d’incompréhension. Comment un prix Nobel de physique, qui plus est italien, peut-il conseiller une telle ineptie ? Puis, les commentaires se sont faits plus mesurés, plus nuancés.

S’il est peu probable que les Italiens changent de technique de cuisson des pâtes, du moins prochainement, cette annonce a donné l’occasion à de nombreux compatriotes d’avouer qu’ils utilisaient déjà cette technique, afin de réduire leur consommation en énergie. D’autres se sont attelés à rappeler que c’est une technique très répandue lors d’expéditions dans des lieux isolés et lors d’expériences de survie.

À voir aussi sur Konbini :