AccueilLifestyle

Pourquoi (et comment) le menu de cette jeune cheffe va bientôt se retrouver dans les cantines

Pourquoi (et comment) le menu de cette jeune cheffe va bientôt se retrouver dans les cantines

Image :

© Jeff Pachoud/AFP

avatar

Par Robin Panfili

Publié le

"Ce menu pour enfant, c’était beaucoup de travail, de doute, d’incompréhension."

Alors que le jury du Bocuse d’Or, l’un des “plus grands concours de cuisine au monde” vient de rendre son verdict et de sacrer le Danemark, la France – qui n’a pu décrocher que la cinquième place – peut compter sur un joli lot de consolation. La jeune cheffe Naïs Pirollet, seule et unique femme candidate lors du concours, s’est distinguée en remportant le prix de “meilleur menu pour les enfants”. Pour la toute première fois dans l’histoire du concours, des écoliers lyonnais ont été conviés à venir déguster et évaluer, aux côtés du jury, les plats des candidats.

À voir aussi sur Konbini

À 25 ans, Naïs Pirollet a pensé un menu autour de la cucurbitacée. Au programme : un croissant de courge craquante, pomme acidulée, nid d’abeille condimenté, pralin de courge pour l’entrée. Pour le plat, un “splash de gourmandise”, œuf mollet et béchamel, velouté de courge muscade. Et en dessert, une “toupie meringuée”, mousse lactée et cœur de potimarron. “Ce menu pour enfant, c’était beaucoup de travail, de doute, d’incompréhension. Je suis contente de savoir qu’on a tapé dedans et qu’on a visé là où il fallait,” a confié Naïs Pirollet au terme de l’épreuve. “Il n’y a pas de tristesse, c’est une victoire d’être arrivée jusque-là”. Le menu sera prochainement proposé et “servira d’inspiration” aux cantines lyonnaises, a déclaré la municipalité.