AccueilLifestyle

Pour l’ancien Premier ministre japonais, le changement climatique “rend le riz meilleur”

Pour l’ancien Premier ministre japonais, le changement climatique “rend le riz meilleur”

Publié le

Image :

© Getty Images

Une nouvelle gaffe pour Taro Aso.

C’est désormais avéré, le réchauffement climatique menace notre écosystème mondial, jusqu’à nos denrées les plus précieuses. Pâtes, vin, champagne, huile d’olive, céréales… Rares sont les produits, aliments et plats à échapper à ce bouleversement écologique à l’œuvre depuis plusieurs dizaines d’années désormais.

À voir aussi sur Konbini

Sauf, peut-être, au Japon, où l’ancien Premier ministre, Taro Aso, s’est laissé aller à une déclaration polémique dont il a le secret. Habitué aux gaffes et aux dérapages, Taro Aso a récemment affirmé que le riz sur l’île la plus au nord du Japon, Hokkaido, “est devenu plus savoureux grâce au réchauffement climatique”, rapporte le Japan Times.

Une remarque qui n’a pas manqué de faire réagir les militants écologistes japonais. Selon ses dires, les gens associent souvent le réchauffement climatique à des développements négatifs, mais il y a “quelque chose de positif” à en retirer, a-t-il déclaré. Taro Aso, qui était jusqu’à récemment ministre des Finances pendant près de neuf ans, a prononcé ces mots lors d’un meeting sur l’île.

Avant, le riz d’Hokkaido “était invendable”, a-t-il surenchéri. Mais il serait désormais “plus savoureux”, et même maintenant exporté, “en raison des températures plus élevées”. “C’est une réalité”, a-t-il martelé devant les électeurs.