AccueilFood

On vous a dégoté 10 restaurants pour dîner en solitaire à Paris

Publié le , modifié le

Par Robin Panfili

Pour se faire kiffer solo à l’occasion de la journée internationale des giga célibataires.

On vous a dégoté 10 restaurants pour dîner en solitaire à Paris

© Le Rigmarole

L’amour, c’est bien. La solitude, parfois, c’est encore mieux. Pour la journée internationale des célibataires, la rédaction vous a donc sélectionné quelques adresses à découvrir seul, en toute quiétude. Du restaurant gastronomique au bistrot, en passant par un bon kebab, voici notre sélection pour célébrer cette anti-Saint-Valentin.

Tekés

© Tekés

C’est l’une de nos dernières claques culinaires à Paris. Un restaurant végétarien assez bluffant où la cheffe, Cécile Lévy, revisite des classiques de la gastronomie levantine dans une cuisine ouverte directement sur la salle. Ici, on vient manger à table, mais surtout au comptoir, devant les chefs et cuisiniers qui préparent tout devant vous, dans une ambiance qui réchauffe les yeux, le cœur et l’estomac. Parfait pour passer un bon moment seul, tout en chassant la mélancolie.

À voir aussi sur Konbini

Racines

© Racines

La table italienne du chef sarde Simone Tondo est située dans l’irrésistible passage des Panoramas, où les amoureux aiment se retrouver autour d’une assiette de pâtes. Mais rassurez-vous, pas besoin d’avoir un partenaire pour y trouver sa place. Une chaise, une bougie et une assiette de pâtes seront amplement suffisantes pour combler votre envie de dîner en solitaire.

Vivant 2

© Vivant 2

C’est le restaurant que je recommande à ceux qui aiment bien manger, mais surtout à ceux qui aiment voir la cuisine prendre forme sous leurs yeux. Au comptoir de ce restaurant étroit, vous bénéficierez d’une vue imprenable sur les gestes et les techniques du chef et de sa brigade, toujours sapés sur leur trente-et-un. Bonus : vous aurez même l’occasion de papoter avec eux, entre deux dressages d’assiettes. Le pied.

Le Cadoret

© Le Cadoret

Remède à la mélancolie ultime : réservez un soir en demandant un couvert au comptoir plutôt qu’en salle. Vous serez probablement seul à avoir demandé cette place – les autres préféreront les tables en bois traditionnelles disposées dans le restaurant. Instant d’introspection garanti grâce aux belles assiettes réconfortantes de Léa Fleuriot et aux très bons vins qu’ils ajoutent régulièrement à leur carte.

Rigmarole

© Le Rigmarole

En attendant le retour du couple formé par le chef Robert Compagnon et la pâtissière californienne Jessica Yang, qui ont transformé le restaurant en pizzeria éphémère, venez vous envoyer une margherita au comptoir. Selon les connoisseurs et les bouches averties, il paraît que c’est “la meilleure pizza de Paris”, en ce moment.

Café de Flore

© Café de Flore

Il n’y a pas d’heure pour jouer l’artiste maudit. Alors, pour un dîner en solo, histoire de voir le monde se dérouler devant soi ou simplement camper, d’un air mystérieux, le rôle d’une célébrité ou d’un personnage lettré que vous n’êtes pas réellement, le Café de Flore sera, quoi qu’il en soit, le parfait divertissement. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il a fait ses preuves.

Shabour

© Shabour

Le restaurant d’Assaf Granit est sûrement l’un des comptoirs étoilés les plus méconnus de la capitale. Et pourtant… Comme dans son antenne végétarienne Tekés, citée plus haut, il y propose un menu dégustation déroutant, dans une ambiance suspendue que l’on ne retrouve nulle part ailleurs. Si vous y allez seul, vous adorerez, mais gardez en tête que vous risquez d’être entouré de nombreux couples.

Ken Kawasaki

© Ken Kawasaki

Un comptoir d’une quinzaine de couverts vous attend pour une soirée unique. Devant vous, le chef et quelques cuisiniers s’exécutent, avec minutie, pour dresser les plats sous vos yeux. Un spectacle à faire au moins une fois dans sa vie, accompagné ou même seul, pour être encore plus concentré.

Les Délices d’Amour

© Les Délices d’Amour

L’un des meilleurs kebabs de Paris, oui, et pourquoi pas ? Optez pour la table du fond du restaurant, qui donne directement sur le bassin de la Villette et les joggeurs qui se faufilent entre les vélos. Un grec complet, sauce blanche-harissa, supplément brochette Adana, et le tour est joué.

Ogata

© Ogata

L’une des plus belles expériences en solitaire à s’offrir. Pourquoi ? Un menu type omakase pour voyager en l’espace d’une soirée et quelques assiettes, dans un cadre épuré et majestueux. Si vous aimez le Japon et sa culture, vous pouvez foncer.