AccueilFood

On a trouvé la recette de la “carbonara végétarienne” qui va faire râler les Italiens

Publié le

par Konbini

Les chefs de Big Mamma nous ont confié l’un de leurs secrets les mieux gardés.

On a trouvé la recette de la “carbonara végétarienne” qui va faire râler les Italiens

© Big Mamma

Comme toutes les grandes choses de la vie, les pâtes ont, elles aussi, droit à leur journée internationale. Pour l’occasion, les équipes de Big Mamma nous ont confié l’un de leurs plus grands secrets – ils nous avaient déjà confié celui de leurs pâtes à la truffe –, la recette de leur carbonara végétarienne, que l’on retrouve à la carte des restaurants, tout comme dans leur dernier livre de recettes, 30 Minutes, Douche Comprise ! 

Voici le détail de la recette, accompagnée des conseils des chefs de Big Mamma.

  • 500 g de spaghetti
  • 4 belles courgettes
  • 6 jaunes d’œufs
  • 250 g de pecorino
  • huile de tournesol
  • poivre

“Taillez toutes les courgettes à la mandoline de façon à obtenir de belles tranches rondes d’environ 3 mm d’épaisseur. Faites-les frire dans une poêle d’huile de tournesol très chaude jusqu’à obtenir une belle coloration dorée, puis réservez.

À voir aussi sur Konbini

Plongez les spaghettis dans une casserole d’eau bouillante légèrement salée pendant tout le temps nécessaire. Comprenez : les pâtes, pour savoir si elles sont cuites, il faut les goûter. Quand vous les trouvez bonnes, sortez-les de l’eau et égouttez-les. En attendant, restez à côté et remuez-les. Oui, oui, on vous regarde. Gagnez du temps durant la cuisson des pâtes, mettez rapidement les jaunes d’œufs, le pecorino râpé et le poivre dans un récipient suffisamment grand pour accueillir le plat dans sa totalité.

Versez les pâtes cuites directement dans ce même saladier et mélangez. Poivrez de nouveau, incorporez les courgettes frites et disposez le plat au centre de la table.

Remuez, servez-vous et faites passer. Tournez vite, ça se mange chaud. Et surtout, laissez la crème fraîche très, très, très loin de cette recette et du plan de travail. Si jamais un Italien passe par là, on ne sait jamais.

Disposez des fleurs séchées et des fruits secs (amandes, noix, etc.) sur toute la longueur de la table pour former un beau chemin. Parce que c’est joli et que ça peut même se manger à la fin du repas. Bon et si vous n’avez rien de tout ça, optez pour quelques chips. Un pétale de rose, un pétale de chips, quelle différence ? C’est l’intention qui compte.”