AccueilFood

On a testé la cafetière à petites bouboules qui promet de révolutionner les dosettes

Publié le

par Pharrell Arot

Une cafetière hyper Montessori.

On a testé la cafetière à petites bouboules qui promet de révolutionner les dosettes

(© Konbini)

Clac, clac, tac, brrrrrrrrrrr, tac. On connaît tous le bruit d’une machine à capsules qui prépare un espresso. L’objet, évidence design de notre temps, est entré dans toutes nos petites routines, que ce soit chez nous ou au bureau, par exemple. Bien sûr, il y a les amoureux du filtre ou du passage au coffee shop, mais quand il s’agit de “la machine”, on ne se pose plus vraiment de questions. C’était sans compter sur la première innovation qui nous fait réfléchir à changer de cafetière. La raison : une petite boule, une petite boule de café, une petite boule de café entièrement compostable.

(© Konbini)

Imaginée par Coffee B, pas besoin d’ouvrir le manuel pour comprendre comment cette nouvelle machine fonctionne. Une petite boule, un petit trou, un coup de manette vers le bas et un bouton pour choisir entre café long ou court. Une fois le café coulé, la petite boule se libère pour rouler dans un réservoir, et 24 heures plus tard, il ne reste plus qu’à composter le tout.

(© Konbini)

À voir aussi sur Konbini

(© Konbini)

Le nouveau normal ? Sans doute, même s’il faudra voir ce qu’a prévu la concurrence, si elle proposera ses petites bouboules elle aussi ou une autre forme entièrement compostable, et si le public est prêt à renouveler sa machine. Pour le moment, les petites boules sont signées Café Royal, et si l’offre n’est pas encore – et c’est normal – déclinée en dizaines de cafés différents, au bureau, on est convaincus par le parfum de notre espresso.

(© Konbini)

Cafetière Coffee B, 179 euros.

Article rédigé dans le cadre d’une mise à disposition de produit par Coffee B et l’agence Vianova.