AccueilFood

On a le trick pour pécho des petits coquillages à la plage comme personne

Publié le

par Lisa Coll

Ou comment rentabiliser vos vacances cet été.

On a le trick pour pécho des petits coquillages à la plage comme personne

(© Getty Images)

Faire des châteaux de sable et des beach-volleys, c’est has been. Nous, ce qu’on aime, c’est la pêche au couteau. Elle ne demande aucune préparation ni aucun matériel, hormis du sel et de la patience. L’activité peut ne pas sembler fun au vu de la proie : un coquillage. Détrompez-vous, la pêche (et la dégustation) de couteaux demande une précision d’exécution proche de celle nécessaire pour faire du tir à l’arc.

Pour prendre un maximum de plaisir à l’océan, il faut d’abord trouver le bon spot. Les couteaux foisonnent sur la plupart des côtes françaises, de préférence sur les plages de sable à gros grains. Une fois l’endroit trouvé, il faut savoir reconnaître leur habitat. On peut trouver les couteaux sous le sable encore humide, dans de petits trous ovales ou en forme de huit. À noter qu’ils se laissent amadouer lorsque l’eau se retire, à marée basse.

L’étape la plus marrante est celle de la manipulation mentale. Oui, on peut manipuler des coquillages. L’idée est d’attirer les couteaux hors de leur taverne en leur faisant croire que la marée monte. Pour ce faire, il faut verser du gros sel dans le trou et ajouter un peu d’eau. L’illusion est parfaite. Il faudra s’armer de patiente et répéter l’opération autant de fois que nécessaire pour que le couteau pointe le bout de son nez.

Le fruit de mer est plus vif qu’il n’y paraît. Il va avoir tendance à sortir un tout petit peu, mais il ne faut pas se précipiter. Laissez-le sortir suffisamment pour pouvoir l’attraper fermement avec votre main. Le couteau n’est pas dupe, si vous n’êtes pas assez rapide, il se rendra compte de la supercherie et retournera se cacher dans le sable. Attention, vous risquez rapidement d’y prendre goût.

Maintenant que votre seau est rempli de couteaux fraîchement pêchés, place à la dégustation. Vous pouvez savourer le fruit de votre travail : après avoir bien rincé les coquillages pour en retirer le sable, jetez-les dans une poêle avec quelques gousses d’ail écrasées revenues dans un fond d’huile d’olive. Déglacer à votre guise avec un petit verre de vin blanc, couvrir deux minutes et finir avec du persil émincé.

À voir aussi sur Konbini :