AccueilFood

Le champion du monde de pâté-croûte est (une nouvelle fois) japonais

Publié le

par Robin Panfili

Encore une victoire pour le Japon, qui est en passe de devenir le nouveau royaume de cette spécialité charcutière.

Le champion du monde de pâté-croûte est (une nouvelle fois) japonais

Après une année de silence forcé, le championnat du monde de pâté-croûte était de retour et il vient tout juste d’élire son nouveau champion. Après le sacre du chef japonais Osamu Tsukamoto en 2019, c’est un autre chef nippon qui a remporté la célèbre épreuve : Kohei Fukuda. Le chef du Takara Shokuhin Kogyo Bütz Delicatessen, situé à Tokyo, avait déjà remporté l’épreuve de qualification en Asie. Un succès hautement mérité, donc.

Le pâté-croûte “assez traditionnel”, selon les termes du jury, qui l’a fait triompher était composé d’une base de canard challandais, de foie gras, de pintade, de langue de bœuf, de gorge de porc, de foie de volaille, de porto rouge, de cognac, de pistaches et d’un consommé de canard au vin rouge. Pour cette finale, le jury du championnat du monde de pâté-croûte était présidé par Davy Tissot, MOF et Bocuse d’or 2021.

Voici le palmarès complet :

1er prix : Kohei Fukuda – Takara Shokuhin Kogyo Bütz Delicatessen (Tokyo)
2e prix : Damien Raymond – So Good Traiteur – Divonnes les Bains (01)
3e prix : Yoichi Nakaaki – A table (Tokyo)
Prix Mumm de la Confrérie du pâté-croûte : Olivier Nicolau – Restaurant Arraditz – Lescar (64)
Prix Moreteau de l’Élégance : Grégory Faye, Hôtel Place d’Armes (Montréal)
Prix Rougié Richelieu : Ange Lelievre – Four Seasons George V (Paris)

À voir aussi sur Konbini :