AccueilFood

L’Aromat est le meilleur condiment de tous les temps (mais vous ne le connaissez probablement pas)

Publié le

par Anna Carolina Assuncao

Je suis Suisse et, de manière très objective, je vais vous expliquer pourquoi ce condiment est l’une des plus belles choses que la Suisse a à vous offrir.

L’Aromat est le meilleur condiment de tous les temps (mais vous ne le connaissez probablement pas)

“L’Aromat, c’est quoi ?”

Ah, je suis contente que vous me l’ayez demandé. L’ARRRomat est, comme son nom l’indique, un ARRRRôme, très goûteux, sous forme de poudre de couleur jaune. Au goût, on pourrait jurer qu’il est composé de bouillon de poulet, mais ne vous fiez pas aux saveurs : il est 100 % et totalement végétal. Eh oui, l’Aromat est végan – même s’il contient à ma grande (et triste) surprise de l’huile de palme.

Malgré ça, l’Aromat est une des plus grandes fiertés culinaires de Suisse… après le chocolat, la fondue, la raclette, les rösti, les spätzli, les meringues à la crème de gruyère, l’Ice Tea pêche/citron de la Migros – le meilleur supermarché de Suisse – et le Cenovis. Si vous n’avez pas toutes les refs, c’est normal. Raison de plus pour aller en Suisse.

En Suisse, déguster un plat avec ou sans l’Aromat c’est un peu comme prendre un avion en économique ou en première classe. Si vous pouviez voyager en première classe pour seulement trois euros (le prix d’un Aromat), pourquoi ne pas le faire ? C’est simple, son savant équilibre entre sel et fines herbes donne envie de le mettre partout.

À voir aussi sur Konbini

Plus qu’un condiment, une poudre magique

Moi, personnellement, je le mets dans ma salade, dans mes œufs – qu’ils soient brouillés, au plat ou à la coque –, sur ma pizza – quoi de mieux pour donner de la vie à votre pizza margherita –, dans mes pâtes – quelles qu’elles soient –, comme condiment avant de cuire mon petit poulet… Bref, partout. Quand j’ai déménagé à Paris, j’ai même emporté dans mes valises trois petites bouteilles d’Aromat avec moi afin de survivre en France.

Pour être sûre que je ne suis pas la seule à avoir une passion pour l’Aromat, j’ai demandé l’avis de mes amies sur ce condiment sacré. “Moi, je ne vis pas sans Aromat, j’achète souvent des miniformats que je garde dans mon sac (comme les shampoings miniatures) pour en avoir toujours sur moi”, m’a confié Déborah, une amie. “C’est tout simplement le meilleur remède contre la gueule de bois”, ajoute mon amie Andrea. Quant à Joana, une autre copine suisse, “aucun aliment ne va pas avec l’Aromat. J’en mets sur tout, partout, avec tout. Voire même dans mon café.”

Heureusement pour vous, l’Aromat est vendu dans les supermarchés français. Avec cet article, j’espère vous avoir convaincu d’adopter l’Aromat dans votre cuisine quotidienne, au même titre que le sel (qui prend souvent la grosse tête vu sa popularité). Sur ce, je m’en vais finir mon plat de spaghettis remplis d’Aromat. Ne m’en voulez pas, c’est comme ça qu’on fait chez moi.