AccueilFood

Lagaf’ ou Einstein ? Bogdanov ? Le fou rire de l’année est signé l’épreuve des bustes du Meilleur Pâtissier

Publié le

par Pharrell Arot

L’émission de pâtisserie plan-plan est partie en cacahuète.

Lagaf’ ou Einstein ? Bogdanov ? Le fou rire de l’année est signé l’épreuve des bustes du Meilleur Pâtissier

(capture d’écran M6)

C’est la tendance du moment : des candidats de concours télévisés qui sous-estiment leur potentiel comique. Léa de la Star Academy d’un côté – à qui on filerait monnaie sonnante et trébuchante si elle se lançait dans le stand up – et de l’autre, plus étonnamment, les derniers candidats du Meilleur Pâtissier.

(capture d’écran WhatsApp)

Il est déjà 23 heures passées mercredi soir quand, dans la dernière épreuve de l’émission de pâtisserie qui accueillait en invité de marque la pâtissière Christelle Brua, je dois partager le toboggan de déconne présenté à l’écran dans la conv’ WhatsApp. LA conv’, celle qu’on a tous avec les potos, collègues, celle sans fin avec 300 notifs le matin suivant. Mais si leur scroll matinal sera un peu chargé, c’est pour une bonne raison. Manon, la très sympathique première de la classe, choisit Igor Bogdanov pour l’épreuve des “bustes de star” à produire en quelques heures. Elle aurait pu choisir de vraies stars, genre Dua Lipa, Peppa Pig ou RM de BTS. Mais non, elle jette son dévolu sur le regretté Igor.

(capture d’écran M6)

À voir aussi sur Konbini

Mais Igor, c’est une œuvre d’art comparé au travail du tout aussi sympathique Nils. Le tas de pâte à sucre ci-dessus représente Einstein. Le bouc de Lagaf’, la coupe de Rick de Rick et Morty, et une lumière dans le regard à atomiser rien du tout.

(capture d’écran WhatsApp)

Rire nerveux de Cyril Lignac, étouffements de Mercotte, et c’est parti… pour le show. Pas le morceau de Nâdiya, non, non. Malgré la ressemblance peut-être plus évidente, le buste de Cléo représente Marilyn Monroe – “sous acide”, pour citer Christelle Brua.

(capture d’écran M6)

Reste les gâteaux de Sébastien et Benjamin. Le premier avec une Marie-Antoinette au regard déjà passé à l’échafaud et le second avec un buste de Gene Simmons de Kiss très réussi. C’est d’ailleurs lui qui, vous vous en doutez, remporte l’épreuve.

(capture d’écran M6)

(capture d’écran M6)

Le Meilleur Pâtissier restera donc encore, pendant les quelques dernières semaines de concours, notre guilty pleasure préféré, d’autant plus qu’il est présenté par la géniale Marie Portolano. Rendez-vous mercredi prochain à 21 h 10 sur M6.