AccueilFood

En attendant Top Chef, Paul Pairet ouvre deux restaurants à Paris

Publié le

par Konbini

L’Hôtel de Crillon dévoile enfin le visage de son offre gastronomique.

En attendant Top Chef, Paul Pairet ouvre deux restaurants à Paris

© Virginie Garnier

Après une longue période de travaux, l’Hôtel de Crillon a choisi le chef qui prendra les commandes de la carte de son restaurant Nonos : Paul Pairet. Le juré de Top Chef, déjà à la tête de plusieurs restaurants en Chine, a été chargé de penser une proposition “pleine de ces recettes qu’il aime à avouer ‘heureuses’. Une table imaginée comme une salle à manger d’aujourd’hui, vivante, citadine, avec, les jours comme les soirs, ceux de l’hôtel retrouvant ceux de la ville”.

Mais on y mangera quoi, au juste ? “Il y aura les œufs mimosa et le cocktail crevette, la bisque et la soupe à l’oignon, la viennoise et le filet-poivre”, lit-on. “Il y aura le gigot tranché en direct et le homard grillé, le poulet rôti et la saucisse purée, le bar entier et la grosse sole meunière, la côte de bœuf épaisse et la fine entrecôte, de beaux gestes en salle et l’attention d’un pain maison aux truffes. À leur suite et au chariot, les fromages comme les desserts.”

© Virginie Garnier

Un restaurant… mais pas que

À voir aussi sur Konbini

L’Hôtel de Crillon accueillera également une autre adresse pilotée par le chef : Comestibles. Pas de brasserie ou de restaurant ici, mais un “deli” de luxe et d’exception. “On y découvrira l’audace d’un chic deli, d’une classe de snack, d’un ‘sur le pouce’, où, matin-minuit, chacun viendra détendre son appétit, taquiner sa faim et même remplir son chez-soi en fréquentant au meilleur des fruits de mer, des charcuteries, des poissons fumés, des fromages, des pâtisseries, on en passe que l’on n’oubliera bientôt pas.” Le lieu a été pensé comme “son garde-manger, sa cantine complice, son comptoir-épicerie en même temps que la récréation gourmande de l’Hôtel de Crillon”, dit le communiqué.