Cette carte vous explique comment ne pas passer pour des radins au restaurant

Cette carte vous explique comment ne pas passer pour des radins au restaurant

Image :

© Hawaiian Islands

photo de profil

Par Benjamin Mangot

Publié le

Ne laissez surtout pas de tip à un serveur au Japon !

Cette carte va probablement vous éviter un moment gênant au moment de régler l’addition lors de votre prochain voyage. Et pour cause, le site Hawaiian Islands vient de publier une carte du monde qui détaille les pourboires qu’il est recommandé de laisser au personnel des restaurants dans chaque pays. Afin d’arriver à ce résultat, le site s’est notamment appuyé sur les recommandations des guides TripAdvisor. Et cela permet de constater à quel point la politique du pourboire varie selon les pays et les régions.

À voir aussi sur Konbini

Carte "Combien devriez vous donner de pourboire au personnel des restaurants selon le pays"

© Hawaiian Islands

Là où le pourboire est de mise (mais pas obligatoire)

À l’instar de la France, même si cela est rarement appliqué, un pourboire représentant 10 % de la note finale est recommandé dans plus d’un tiers des pays, notamment dans la majorité des pays européens. En revanche, si vous allez en Amérique du Nord, la culture du pourboire est bien plus développée et il faut compter plus ou moins 20 % de la note finale. Cependant, rien ne vous oblige à laisser un pourboire dans le pays de l’Oncle Sam, mais retenez seulement que c’est assez mal vu de ne rien laisser, c’est presque même considéré comme une forme d’impolitesse. L’Office du tourisme des États-Unis explique cela par le fait que “le service est rarement compris et constitue la rémunération principale du serveur ou de la serveuse”, tout en précisant que les Français, n’ayant pas forcément connaissance “des us et coutumes” aux États-Unis, “passent souvent pour des radins”.

Là où la question ne se pose pas

Dans d’autres coins du globe, vous n’aurez pas besoin de vous poser la question du pourboire. Au Brésil, en Suisse ou encore en Belgique, le pourboire des directement inclus dans le prix final. L’Office du tourisme Suisse précise tout de même que, par extrême bonté, “si vous êtes satisfaits du service et si vous arrondissez au franc supérieur ou pour faire un chiffre rond, le personnel sera bien sûr content”.

Enfin, la dernière catégorie concerne les pays où il n’y a tout simplement pas de tips. C’est le cas de la Chine et de la Corée du Sud, mais aussi de la quasi-totalité de l’Océanie. L’Office national du tourisme au Japon précise également que le pourboire “ne fait pas partie de la culture japonaise” et que cela pourrait “être considéré comme particulièrement choquant” par le personnel du restaurant. Pour ce qui est de l’Australie, il ne s’agit tout simplement pas d’une pratique courante et vous ne risquez pas d’être regardé de travers si vous ne laissez rien au personnel du restaurant.