AccueilFood

Au fait, on mange quoi dans le “meilleur restaurant du monde” ?

Publié le

par Robin Panfili

"La cuisine de Geranium est claire, légère et dynamique", dit le restaurant. Mais on mange quoi, au juste ?

Au fait, on mange quoi dans le “meilleur restaurant du monde” ?

© Geranium

Alors que le classement du 50 Best, qui élit les meilleurs restaurants à travers le monde, vient de rendre son tout nouveau palmarès, c’est le restaurant Geranium qui vient de décrocher la première place, devant le restaurant péruvien Central et la table barcelonaise Disfrutar.

Mené par le chef Rasmus Kofoed à Copenhague (Danemark), le restaurant a reçu les premières trois étoiles Michelin du pays en 2016. Mais alors, que mange-t-on à table de ce restaurant qui vient de succéder à la nouvelle mouture du Noma, tenant du titre, et lui aussi situé à Copenhague. Le restaurant tout juste auréolé propose un menu à 430 euros, et plusieurs accords mets-et-vins allant de 270 euros à 2 417 euros.

“La cuisine de Geranium est claire, légère et dynamique. Notre mission est de créer des repas qui impliquent tous nos sens — restaurent, défient et enrichissent, explique le restaurant. Dynamique signifie force et représente les forces formatrices vivantes de la nature. Ces forces ne sont pas visibles, mais leurs “empreintes” biologiques le sont. Les effets peuvent être vus si l’on apprend à observer et à comprendre les liens entre les forces formatrices et la matière physique de tous les organismes”.

Au menu donc, vous pourrez retrouver différents plats mettant en valeur la nature environnante, mais également les richesses du terroir danois. Voici une petite sélection du nouveau menu d’été, triée par nos soins.

Des couteaux “rasoir”

Maquereau légèrement salé, jus de légumes froid & huile fumée

Pommes de terre nouvelles, choux fermentés, livèche et graines de moutarde

Asperges blanches grillées, baies de sureau marinées, truffe & grains de café

Concombre farci aux huîtres, herbes printanières et œufs d’escargots fumés

Turbot farci à la langoustine & nageoires de turbot fumé, morilles et sapin mariné

Céleri-rave au Rygeost & crème fermentée au caviar

Crêpe de pain au babeurre, ramson et truffe d’hiver

Champignons forestiers, bière, jaune d’œuf fumé, houblon mariné et pain de seigle

Arôme de micocoulier, d’oseille des bois et d’ymer glacé

Et le désormais célèbre plat signature de la maison.

À voir aussi sur Konbini :