Trois raisons pour lesquelles Robert Pattinson fera un excellent Batman

Robert Pattinson en Bruce Wayne ? C’est loin d’être absurde.

Lewis Wilson, Robert Lowery, Adam West, Michael Keaton, Val Kilmer, Christian Bale et Ben Affleck… tous ont eu la chance d’interpréter le chevalier noir de Gotham City. Après la démission de Ben Affleck, le costume orphelin cherchait son candidat idéal.

Publicité

Parmi les visages alors pressentis : Jake Gyllenhaal, John Hamm ou Nicholas Hoult... mais c'est finalement Robert Pattinson qui sera Batman. Après les rumeurs en février dernier (nous vous écrivions les lignes qui suivent à ce moment-là), l'acteur de 33 ans est désormais en pole position pour signer son contrat avec Warner Bros., et rejoindre Gotham dans le reboot réalisé par Matt Reeves et prévu pour le 25 juin 2021.

Et on est pour. Car on assiste depuis des années à l’indépendance du vampire maudit de Twilight, ne pouvant que louer son changement radical de position artistique, à savoir se détourner des blockbusters pour teenagers pour soutenir des films d’auteur indépendants. Après Good Time des frères Safdie et High Life de Claire Denis, le comédien a la carrure d'un super-héros. Voici trois arguments pour soutenir cette bonne nouvelle (eh oui). 

Il a la classe de Batman

© Life

Publicité

Nous pouvions déjà apercevoir, sous les traits d’Edward Cullen, l’élégance de l’acteur avant qu’il ne devienne Connie dans Good Time. Avec son costume chic et son obsession pour des cheveux dans Cosmopolis, il confirme qu’en golden boy de la haute finance, il fait l’affaire. Plus tard, avec Life, un biopic sur la relation entre James Dean et le photographe Dennis Stock, il rayonne dans un second rôle, plus pudique et taiseux.

Son visage et ses gestes raffinés pourraient donc tout à fait coller avec le charisme de Batman aka Bruce Wayne, le milliardaire discret qui se pavane avec des fringues guindées.

Il est aussi sombre que le personnage

© Good Time

Publicité

Sa prestation dans Good Time a révélé beaucoup de son talent. Film noir explorant les rues new-yorkaises, le bijou des frères Safdie a permis à Robert Pattinson de nous faire oublier son rôle de descendant de Dracula qui lui collait à la peau. Dans Cosmopolis, il joue un homme froid, voire glacial, et il est magnétique.

Si l’obscurité lui sied bien, il saura donc sans aucun doute se servir de sa part d’ombre pour se glisser dans la peau du Chevalier noir.

Il est l’un des acteurs les plus talentueux de sa génération

© High Life

Publicité

Qu’on aime ou qu’on déteste Robert Pattinson – comme Kristen Stewart, après tout –, il faut tout de même reconnaître qu’il est l’un des jeunes comédiens les plus malléables et surprenants de sa génération.

Pressenti au prix de l’interprétation masculine à Cannes pour Good Time, le poulain des frères Safdie est reparti sans récompense mais a profondément marqué les esprits, montrant qu’il était déterminé à régner. N’hésitant pas à se transformer pour faire oublier qu’il était un produit bankable de l’industrie, le comédien s’est aventuré dans des films complexes, risqués, visant un public plus averti que celui des franchises Harry Potter et Twilight. Sur la durée, il n’y a d’ailleurs que lui qui continue à mener une carrière bien remplie.

Ce serait donc symbolique de le retrouver dans ce film de super-héros prévu pour le 25 juin 2021. Même si le comédien a fait ses preuves, on a encore du mal à l’imaginer faire le grand écart entre ses derniers choix de carrière et un film mainstream comme Batman.

D’autant plus que la question de l’âge compte : Jon Hamm (47 ans) et Jake Gyllenhaal (38 ans) précédemment évoqués pour le rôle sont beaucoup plus âgés que Robert Pattinson, qui vient de souffler sa 32e bougie. Reste à savoir quel profil désire la production. En attendant, Robert Pattinson peut déjà commencer un entraînement physique intense, car Batman est un sacré athlète.

Article publié le 11 février 2019 et mis à jour le 17 mai 2019. 

Par Lucille Bion, publié le 17/05/2019

Copié

Pour vous :