Le photographe Arnaud Ele sublime la mode suisse dans une collaboration 100 % locale

La mode suisse est plus audacieuse que jamais. Des étudiants de la HEAD, en collaboration avec le photographe Arnaud Ele, ont décidé de nous le prouver.

© Arnaud Ele

La Haute École d'art et de design Genève (HEAD) n’a pas fini de faire émerger des talents. Deux de ses étudiantes, Adeline Rappaz et Alice Rabot, respectivement en master et en bachelor de design Mode et accessoires, se sont associées à la marque de maroquinerie Worn montée par deux anciens étudiants de l’école pour présenter leur nouveau projet, Angles.

Publicité

À l’instar des créatrices reconnues à l'international Dorothée Vogel ou Ida Gut, nos créateurs locaux, qui peinaient à s’exporter au-delà de nos frontières, semblent enfin faire preuve d’assez de culot pour se mesurer aux plus grands noms. La nouvelle génération qu’incarnent Adeline Rappaz et Alice Rapport est en phase avec son époque, décomplexée et prête à prouver au monde que la Suisse a sa carte à jouer dans une industrie de la mode en plein chamboulement économique et idéologique.

© Arnaud Ele

Sculpturales, presque architecturales, les créations sont sublimées par le regard intuitif du photographe helvetico-camerounais Arnaud Ele, qui affûte son œil entre l’Europe et l’Afrique depuis 2015 en s’interrogeant sur les notions d’identité, ses codes et ses représentations. Aussi actuelle qu’intemporelle, cette série de photos dépeint la mode suisse en ce qu’elle a de meilleur : son audace, son élégance et sa modernité. Le photographe nous dépeint l’originalité du projet réalisé en collaboration avec Donna Zed, mannequin et artiste performeuse ainsi que Laura Knoops, directrice artistique:

Publicité

"Angles, c’est user des détails tranchants du décor, de la performance du mannequin et des pièces présentées pour repousser les limites de l’abstrait et proposer un axe différent de ce qui se fait habituellement dans la photographie de mode. Le but était de créer quelque chose de différent et d’innovant en jouant sur les perspectives et les mouvements du corps."

© Arnaud Ele

Avec ses 27 000 followers sur son compte Instagram, le photographe Arnaud crée un univers brumeux, qui mêle l’intimité de ses protagonistes avec l’immensité et la beauté des paysages qui l'inspirent. Entre Lausanne, Paris et Berlin, l’ancien étudiant de l’école de Cinéma de Genève oscille entre photographie et documentaire avec la spontanéité déconcertante qui le caractérise.

Publicité

© Arnaud Ele

© Arnaud Ele

© Arnaud Ele

Publicité

© Arnaud Ele

© Arnaud Ele

© Arnaud Ele

© Arnaud Ele

© Arnaud Ele

© Arnaud Ele

© Arnaud Ele

-> À lire : Découvrez Arnaud Ele et son univers teinté d’évasion

Par Régine Bucher, publié le 23/08/2018

Copié

Pour vous :