La Pride 2019 débarque à Genève et a besoin de vous

De la lutte et de la joie.

La Pride est de retour à Genève. Du 20 juin au 7 juillet 2019, la grande marche des fiertés s’installera au bout du lac, après huit années d’absence. La Pride est en effet organisée chaque année dans une ville latine de Suisse. La dernière a eu lieu à Lugano.

Si la grande marche du 6 juillet dans les rues de la ville est évidemment le moment phare de l’événement, le programme sera large et ouvert : entre expositions, conférences, musique et fête, tout est fait pour rendre visibles ces questions et revendications.

Publicité

Le coordinateur au sein du comité de l’association Geneva Pride 2019 – Marche des Fiertés de Genève 2019, Ferdinando Miranda, nous explique :

"Si, aujourd’hui, on descend dans la rue, c’est que nous avons des revendications à la fois locales pour la reconnaissance des droits en Suisse, mais aussi globales, en solidarité avec les luttes d’ailleurs. Mais le combat est avant tout intersectionnel. On retrouve les discriminations aux croisements de pleins de facteurs sociaux, culturels, économiques etc. : une femme lesbienne et réfugiée est punie trois fois par la société."

Make history

© Wikicommons

Publicité

Cette édition est placée sous le thème "Make history". Elle veut s’inscrire dans le contexte historique du 50e anniversaire des émeutes de Stonewall et des mouvements de libérations de la communauté LGBTIQ+.

Les émeutes de Stonewall sont une série de manifestations spontanées contre un raid de la police qui a eu lieu dans la nuit du 28 juin 1969 à New York, au Stonewall Inn. Ces événements sont souvent considérés comme le premier exemple de lutte des gays, lesbiennes, bisexuels et transgenres contre un système soutenu par les autorités et persécutant les homosexuels.

"Avec ce leitmotiv, on veut rendre hommage à celles et ceux qui ont lutté depuis 50 ans pour la non-discrimination en raison du sexe, de l’orientation sexuelle, de l’identité et expression de genre et qui sont descendu·e·s dans la rue.

Mais on ne veut pas seulement faire un hommage, car toute une partie de l’histoire reste à écrire, il y a encore beaucoup de discriminations. Notre message, c’est – entre autres – que la solution est dans l’éducation, dans la culture ! Mais est-ce qu’on se donne réellement les moyens pour changer les mentalités ?"

Publicité

Un manifeste est en cours d’écriture pour donner les lignes du combat actuel. Parmi les revendications, un mariage égalitaire, la pénalisation de la transphobie et la lutte contre les discriminations basées sur le genre ou les orientations sexuelles.

"On nous dit souvent : vous avez déjà les droits, 'le partenariat', qu’est-ce que vous voulez en plus ? Malgré tout, on reste dans une société très binaire, où les catégories femelle/mâle ; femme/homme ; hétéro/homo, etc. priment sur tout. La Pride contribue à porter ces questions dans l’espace public. On veut une belle fête engagée."

Publicité

Alors pour mener à bien ce projet (dont le programme est en cours d’élaboration), un crowdfunding a été lancé :

"On s’est bien sûr tournés vers les institutions, mais le crowdfunding est une manière de faire participer beaucoup de monde, même avec des petits montants, pour rendre le tout possible."

L’événement est organisé par un comité de neuf bénévoles, en collaboration avec de nombreuses associations et ONG.

Geneva Pride 2019
Du 20 juin au 7 juillet
Plus d’informations ici

Par Antoine Multone, publié le 18/03/2019

Copié

Pour vous :