featuredImage

Ce vendredi, Festi'neuch s'engage pour la Grève des femmes

Parce que les inégalités sont partout.

Ce vendredi 14 juin 2019, Neuchâtel vivra une journée très particulière. Si comme le reste du pays, la ville sera en grève des femmes, elle est aussi à l’heure de Festi’neuch. Alors comment concilier militantisme et culture ? Ne vous inquiétez pas, les organisateurs du génial festival du bordul sont également impliqués.

Festi’neuch affiche chaque année un line-up de très grande qualité, et cette édition ne déroge pas à la règle. De Parcels à Lomepal, de Thérapie Taxi à Altin Gün, les programmateurs naviguent entre découvertes, valeurs sûres et artistes qui ont le talent de savoir retourner les foules. Si la soirée du vendredi est déjà sold-out, il reste des places pour les autres jours. Mais comme beaucoup de lieux et événements culturels, le festival est confronté à plusieurs problématiques brûlantes : les programmations sont très masculines, et les métiers de la culture, techniques en tête, restent bien souvent très genrés. Les techniciennes du spectacle restent minoritaires par exemple.

Alors les organisateurs ont décidé de s’engager pour faire bouger les choses, ce vendredi. Tout le staff, bénévoles, les artistes et le public recevront, s’ils le souhaitent, des badges du mouvement de grève, à porter en solidarité avec les grévistes. D’ailleurs, la grève aura lieu sur le festival également ! À 15h24, moment qui symbolise l’heure à partir de laquelle les femmes travaillent gratuitement, un débrayage aura lieu sur le site. Un geste important selon Aude Ratzé, responsable presse du festival :

"Nous organisons un débrayage afin d’offrir la possibilité aux personnes le souhaitant de manifester leur soutien en faveur de l’égalité hommes/femmes. Ce moment de partage est ouvert à toutes & tous (femmes, hommes, bénévoles, staff et artistes), il y aura des prises de parole et de la musique. C’est une question qu’on s’est posée dès le début, vu que la grève avait lieu pendant le festival. Pour nous, c’était évident de l’intégrer et d’offrir la possibilité aux bénévoles et au staff notamment d’exprimer leur soutien à cette cause."

Enfin, une signalétique sera mise en place, afin d’expliquer au public et en toute transparence la part d’hommes et de femmes travaillant dans chaque secteur du festival. Un moyen de faire prendre conscience de la question tout étant sincère : non, les choses ne sont pas parfaites, mais on en a conscience. Un premier pas vers l’égalité, qu’on applaudit.

 

Festi’neuch

Du 13 au 16 juin 2019
Neuchâtel

Par Antoine Multone, publié le 12/06/2019

Copié