©Martin @ Oulu / Flickr

Alerte : selon une récente étude, les Suisses sont accros à la saucisse

Alors que l’obésité augmente dangereusement.

D’après la nouvelle étude de l’Office fédéral de la Statistique ayant pour thème l’agriculture et l’alimentation, les ménages helvétiques dépensent en priorité leur argent pour acheter de la viande, à raison de 133 CHF par mois.

On apprend donc que les saucisses, les volailles et autres papets Vaudois sont en tête des suffrages en matière d’achats alimentaires au cours de l’année 2016, avec 22,9% du budget moyen. Les produits céréaliers comme le pain arrivent en seconde position avec 16,6%, talonnés de près par les produits laitiers (15,8%). Les légumes, quant à eux, n’arrivent qu’à la quatrième position avec seulement 13%, on est bien loin des cinq fruits et légumes par jour conseillés.

Publicité

Capture d'écran de l'étude de l'OFS

Bonne nouvelle, l’attrait des suisses pour les produits dit "de la ferme" ne cesse de croitre. En conséquence, depuis 2010, les ventes directes au sein des exploitations ont augmentées de 60%, le label "local" est donc un critère d’achat très important.

Tendance inquiétante cependant, la surconsommation. En effet, l’étude recense une hausse des achats alimentaire des Suisses, souvent au-delà de leurs besoins journaliers. En conséquence directe, on observe une hausse de l’obésité chez la population helvétique : en 2017 plus de la moitié des hommes étaient en surpoids, tout comme un tiers des femmes.

Publicité

Par François Graz, publié le 14/06/2019

Copié

Pour vous :