Clip : Bilal Hassani et Alkpote, duo improbable dans "Monarchie absolue"

"Bonsoir Paris, la peau de mes couilles s'attendrit".

"Qui l’eut cru ?", résument parfaitement Bilal Hassani et Alkpote. Après son featuring avec Philippe Katerine sur le titre "Amour", l’aigle royal de Carthage surprend encore tout son petit monde avec une collaboration des plus inattendues avec le dernier représentant de la France à l’Eurovision.

Publicité

"Le roi" et "l’empereur" (de la crasserie) se retrouvent pour la première fois et on peut voir une certaine alchimie entre la voix de Bilal Hassani et la verve toujours incisive d’Alkpote. Ce titre, plutôt improbable sur le papier, est d’ores et déjà habillé d’un clip disponible sur YouTube.

Tout démarre dans un commissariat avec une scène hilarante, où "l’inspecteur Capote" se fait fortement réprimander par son supérieur, qui lui reproche d’être "sexiste" et "homophobe". Un moyen intelligent de balayer les polémiques récurrentes autour du personnage du rappeur originaire d’Évry-Courcouronnes. C’est alors que le commissaire décide d’associer ce flic véreux au meilleur élément de son équipe, qui n’est autre que Bilal Hassani, pour mener rondement les enquêtes en cours.

Si on vous conseille fortement de lire les rapports écrits de "l’inspecteur Capote", on notera également la présence du rappeur Jok’air dans la voiture des deux agents à la fin du clip, ainsi que celle d’un panneau "à suivre…" à la toute fin de la vidéo. Vous êtes prévenus.

Publicité

Par Guillaume Narduzzi, publié le 11/10/2019

Copié

Pour vous :