Pourquoi la Chine annule la sortie de Once Upon a Time... in Hollywood

Cela aurait un lien avec le coup de gueule de la fille de Bruce Lee, dont le père aurait, selon elle, été tourné en ridicule.

The Hollywood Reporter a appris que la Chine annulait la sortie du dernier film-évènement de Quentin Tarantino, Once Upon a Time in Hollywood, présenté en première mondiale à Cannes. Si le film est une longue fresque brûlante et vintage du Los Angeles d’antan, censé être une ode à une époque d’or pour le cinéma, certains l’on vu d’un œil bien différent. 

Le film devait sortir le 25 octobre prochain mais les distributeurs auraient brutalement retiré le film de leur catalogue. Selon plusieurs sources, qui ont demandé à ne pas être citées car elles ont l’interdiction formelle de s’exprimer publiquement sur le dossier, c’est un coup dur pour Sony Polybona Films et Bona Film Group car le film aurait pu rapporter énormément sur le territoire.

Publicité

Elles affirment également que ce retournement de situation brutal est lié à la représentation de Bruce Lee, le prince des arts martiaux dans le film. La fille de l’acteur iconique, Shannon Lee, avait déjà relevé ce point cet été, dans les colonnes de The Wrap. Selon elle, Quentin Tarantino l’a transformé en "connard arrogant qui brasse de l’air"

Si ce coup de gueule a largement été repris dans la presse et a fait couler beaucoup d’encre lors de la sortie du film, Shannon Lee aurait appelé la National Film Administration de Chine pour demander de modifier l’image de Bruce Lee, joué par Mike Moh. Les sources auraient dépeint au Hollywood Reporter des bras de fer entre le studio et Quentin Tarantino pour remonter le film différemment. 

À Pékin, personne ne souhaite s’expliquer sur la question. The Hollywood Reporter aurait tenté de joindre la société de production et de distribution et, malgré le fameux combo textos et mails, le silence est d’or. Un peu comme en 2012, lorsque Django Unchained avait également été retiré des salles chinoises

Publicité

Pour ceux qui seraient passés à côté du film, Bruce Lee se retrouve face au personnage de Brad Pitt dans le film lors d’une pause entre deux prises. Les deux hommes se battent en duel à cause d’une provocation de Bruce Lee, plutôt arrogant. Au final, le dieu des arts martiaux se retrouve encastré dans une voiture, ce qui crée une troisième guerre mondiale sur le plateau. 

Première a récemment révélé que Brad Pitt et le coordinateur des cascades, Robert Alonzo, se sentaient également un peu déstabilisés par cette scène : 

"Je sais que Brad se sentait très concerné par la défaite de Bruce, comme tout le monde sur le plateau d’ailleurs. Surtout moi qui vois Bruce Lee comme une icône, pas seulement dans le domaine des arts martiaux mais aussi dans son approche philosophique de la vie. Voir son idole se faire battre est vraiment crève-cœur. Cela tire sur une certaine corde émotionnelle qui fait resurgir un peu de colère et de frustration, notamment sur la façon dont Bruce est montré à ce moment-là."

Publicité

Quentin Tarantino a effectivement défendu son personnage, comme le rapportent Les Inrocks

"Bruce Lee était ce genre de type arrogant. La façon dont il parlait, je n’en ai pas beaucoup rajouté au final. Je l’ai entendu dire ce genre de choses, pour avoir cet effet-là. Si les gens affirment qu’il n’a jamais dit qu’il aurait pu battre Mohammed Ali… Ben, il l’a dit. Pigé ? Non seulement il l’a dit, mais sa femme, Linda Lee, le dit également dans sa première biographie que j’ai lue. Elle a vraiment écrit ça noir sur blanc."

L’avenir de Once Upon a Time en Chine semble bien incertain. 

Publicité

Par Lucille Bion, publié le 18/10/2019

Copié

Pour vous :