Le Supercut de Bertrand Bonello

"Le Parrain peut me remonter le moral".

Publicité

À l'occasion de la sortie de Zombi Child, Bertand Bonello (Saint Laurent, Nocturama) a accepté le format Supercut de Konbini, histoire d'en savoir plus sur sa cinéphilie et ses références au septième art. De George Romero à Miyazaki en passant par Howard Hawks et Alain Chabat.  

Par Louis Lepron, publié le 14/06/2019

Copié

Pour vous :