featuredImage

On en sait beaucoup plus sur la suite de Gladiator

Les producteurs du second volet se sont exprimés sur le moment où se tiendra l'intrigue du long-métrage.

Ça fait quasiment 20 ans qu’on nous promet une suite pour le fameux film de Ridley Scott. Celle-ci pourrait (enfin) voir le jour, à en croire les producteurs, lesquels ont dévoilé quelques infos sur la timeline du long-métrage. Ce sont Walter F. Parkes et Laurie MacDonald, notamment derrière les Men In Black qui avaient été annoncés pour reprendre Gladiator avec ce nouveau chapitre, qui, on l’espère, relatera les prochaines épopées de Joaquin Phoenix et de Russell Crowe. Et comme les producteurs sont actuellement en pleine promotion de Men In Black : International, des journalistes en ont profité pour leur poser quelques questions sur le fameux opus.

C’est de cette façon qu’on a appris qu’ils seraient "en train de travailler avec Ridley Scott afin de créer un film qui lui ressemble et qui serait légitime, tout en restant respectueux de Gladiator". Ils ont également affirmé : "Nous avons également trouvé un scénariste incroyable, Peter Craig". Ce dernier ne peut en effet que les ravir, puisqu’il est à l’origine de l’écriture du scénario des Hunger Games et du deuxième Top Gun. Par ailleurs, il est aussi le fils de la célèbre actrice Sally Field.

Mais Parkes et MacDonald ne s’en sont pas tenus à cette première nouvelle, puisqu’ils ont également ajouté : "Le film devrait reprendre l’histoire 25 ou 30 ans après la fin du premier Gladiator". Un choix relativement cohérent puisqu’il permettra sans aucun doute à l’équipe du long-métrage davantage de liberté, et la possibilité de se distancier du premier film, sans décevoir les fans. En effet, avec un tel décalage, les choses auront eu le temps de changer à Rome, et c’est toute une nouvelle intrigue que le réalisateur pourra construire. Mais cela sera également un moyen d’anticiper le pire, c’est-à-dire l’absence du casting d’origine, dont les acteurs sont aujourd’hui encore de véritables pointures du cinéma.

Les producteurs pourront alors avoir recours à d’autres acteurs pour parer cette éventuelle perte de ses têtes d’affiche, en justifiant un changement physique par le temps passé depuis la fin du premier Gladiator. Ce sera aussi l’occasion de toucher une nouvelle population, qui n’aura pas forcément vu le film sorti en 2000.

Pour l’heure, on ne sait rien de plus sur Gladiator 2, pas même si le projet sera mené à bien.

Par Eléna Pougin, publié le 12/06/2019

Copié