featuredImage

#GiveElsaAGirlfriend : des internautes aimeraient une Reine des neiges lesbienne

"J’espère que Disney fera d’Elsa une princesse lesbienne."

(© Disney)

Depuis que la bande-annonce de La Reine des neiges 2 a été dévoilée, le bureau des réclamations d’Internet a enregistré une demande récurrente concernant le personnage d’Elsa, la grande sœur d’Anna, capable de fabriquer de la neige et de la glace.

Avec le hashtag #GiveElsaAGirlfriend, lancé par Alexis Isabel en 2016, les internautes appellent Disney à repenser ses personnages et notamment leur identité sexuelle. En voulant faire d’Elsa une protagoniste lesbienne, ils poursuivent leur logique progressiste, consistant à révolutionner le catalogue Disney, comme l’explique très bien Alexis Isabel dont la parole a été relayée dans les colonnes du Monde :

"En grandissant, je n’ai jamais vu une princesse tomber amoureuse d’une autre princesse – et les fillettes qui grandissent aujourd’hui non plus. L’industrie du divertissement nous a donné des filles qui tombent amoureuses de bêtes, des ogres qui s’éprennent d’humaines et même des femmes qui aiment des abeilles. Mais nous n’avons jamais eu la possibilité de voir une relation queer."

Récemment, les internautes s’étaient également mobilisés contre la couleur de peau de la princesse Disney Tiana, jugée beaucoup trop claire dans la bande-annonce de Ralph 2.0. Devant cette effervescence de colère, la maison aux grandes oreilles avait retravaillé le look du personnage. Nous savons donc que Disney est attentif aux réclamations de son public.

Une réclamation lancée il y a deux ans

Cette réclamation concernant l’orientation sexuelle d’Elsa date de plusieurs années. Selon Jennifer Lee, la coréalisatrice des deux films, il y a eu "des tonnes de discussions" à ce propos, ce qui la rend "très heureuse". Idina Menzel, qui double Elsa, laissait entendre dans une interview donnée en 2016 qu’une décision avait été prise, qui restait pour l’instant secrète :

"Je ne peux rien confirmer ni démentir… Si je vous le dis, je devrais vous tuer ! Je pense que, dans La Reine des neiges 1, elle était jeune, et donc elle était toujours en pleine réflexion."

À l’époque, La Reine des neiges était d’ores et déjà considéré comme le film Disney le plus LGBT friendly, et certains spectateurs décèlent dans la peur qu’Elsa ressent face à ses pouvoirs magiques une allégorie du coming out, dont la chanson "Libérée, délivrée" serait une véritable exhortation.

La bande-annonce dévoilée ce mercredi n’apporte toujours aucun indice sur l’identité sexuelle de la princesse. Le mystère reste entier.

Par Lucille Bion, publié le 15/02/2019

Copié