AccueilPop culture

Un premier teaser enragé pour la mini-série de Danny Boyle sur les Sex Pistols

Un premier teaser enragé pour la mini-série de Danny Boyle sur les Sex Pistols

Publié le

Image :

© Hulu / FX Networks

Pistol, dont le développement a été annoncé il y a un an, est basée sur les mémoires du guitariste Steve Jones, Lonely Boy: Tales from a Sex Pistol.

“On va secouer ce pays, même si ça doit nous coûter la vie”, dit John Lydon, alias Johnny Rotten, le leader des légendaires Sex Pistols, dès les premières secondes de ce teaser. Comme on aurait pu s’en douter, il y a, dans ces images de Pistol, mini-série en six épisodes réalisée par Danny Boyle et écrite par Craig Pearce pour FX/Hulu, une bonne grosse odeur de révolution dans l’air. Et pas n’importe quelle révolution : cette nouvelle vague qui prône l’anarchie et le renversement des élites est punk jusqu’au bout des ongles.

À voir aussi sur Konbini

Chargement du twitt...

Ici, Johnny Rotten est incarné par Anson Boon (vu notamment dans le film 1917), et l’histoire s’inspire des mémoires du guitariste Steve Jones, Lonely Boy: Tales from a Sex Pistol, publiées en 2017, interprété dans la mini-série par Toby Wallace (The Society).

Pour le reste, Christian Lees campe Glen Matlock, Louis Partridge est Sid Vicious et Jacob Slater joue Paul Cook. L’actrice de Game of Thrones Maisie Williams fait également partie du cast. Danny Boyle s’intéresse ici à l’ascension fulgurante des Sex Pistols, groupe de punk britannique dans les années 1970 dont l’unique album a changé à jamais l’industrie musicale et l’histoire culturelle.

Le réalisateur de Trainspotting et Slumdog Millionaire, qui a déjà collaboré plusieurs fois sur des séries, est ici producteur exécutif. Pistol est annoncée pour le 31 mai prochain sur Hulu pour le public américain, et devrait arriver sur Disney+ dans le reste du monde. “La monarchie nous a volé notre futur. […] Je ne veux pas des musiciens, je veux des saboteurs ! Des assassins ! Le mot d’ordre est : détruire.” La messe, punk, est dite.