The Walking Dead : une invasion de zombies peu crédible ?

The Walking Dead : une invasion de zombies peu crédible ?

photo de profil

Par Louis Lepron

Publié le

  • le groupe de Rick (le personnage principal de la série, flic de profession) n’est pas le seul aux USA. Si chaque groupe comportait 20 personnes comme le sien, il y en aurait 150 000 à travers le pays;
  • chaque personne dans chaque groupe va tuer, en moyenne, dix zombies par mois. Résultat, chaque groupe de 20 personnes en tuerait 200 par mois, 2 400 par an;
  • au total, les 150 000 groupes décimeraient 360 millions de morts-vivants en l’espace d’une année, bien plus que la population des États-Unis. Le calcul est simple : 2 400 multiplié par 150 000.

À voir aussi sur Konbini

Et l’internaute de conclure :

Cela signifie qu’à l’heure où nous parlons (environ deux ans sont passés depuis le début de The Walking Dead), l’apocalypse zombie devrait avoir pris fin. Donc pourquoi ça continue ?

De la théorie à la pratique

Mais la théorie de ce post de 4Chan n’est pas forcément en phase avec la réalité décrite dans la série. Quid des survivants qui se font contaminer ? Soit ils deviennent des zombies et empirent la situation, soit ils sont tués dans la seconde par un de leur proche.
Quoi qu’il en soit, chaque survivant contaminé opérerait un renversement de tendance : un survivant en moins équivaudrait à 120 zombies qui continueront chaque année leur carnage. Il suffit de prendre en considération la première saison du show pour comprendre que les groupes de 20 personnes théorisés sur 4Chan peuvent connaître des pertes, comme c’est le cas pour celui de Rick.
Les autres hypothèses avancées par l’internaute peuvent paraître cohérentes mais elles évitent de rentrer dans les précisions. Dans le message, les trois millions de survivants sont directement affiliés à des groupes. Dans The Walking Dead, trois approches différentes sont soulignées :

  • les personnes ou familles qui se retrouvent isolées. On peut évoquer le personnage de Morales, ce latino-américain qui est un survivant d’Atlanta. Il est avec sa femme et ses deux enfants. Morales quitte le groupe de Rick pour Baltimore lors du cinquième épisode de la première saison;
  • ceux qui sont en groupes réduits, de dix à vingt personnes. Nomades, ils évoluent en fonction des menaces, essayant de chercher des lieux dans lequels ils pourront passer le plus de temps possible et subvenir à leurs besoins;
  • dans la troisième saison, un tout autre groupe social est mis en exergue : la communauté. Présidée par Philip Blake, dit Le Gouverneur, elle se barricade.

Ces trois groupes ne fonctionnent pas de la même manière. Le premier est faible, mal organisé; le deuxième est au milieu, à la fois rapide mais fragile; le troisième est fort avec une communauté auto-suffisante et barricadée.

Tout le monde n’est pas bon tireur