AccueilPop culture

Obi-Wan Kenobi, ou le poids du passé entre le Maître Jedi et son Padawan

Obi-Wan Kenobi, ou le poids du passé entre le Maître Jedi et son Padawan

Par Marine Pérot

Publié le

Image :

© Disney+

La série excelle quand elle explore la relation entre Dark Vador et Obi-Wan.

Dans son ensemble, Obi-Wan Kenobi est une série à l’intrigue plus que laborieuse. Avec ses pirouettes narratives bancales (comme le désastre qu’est la scène du kidnapping de Leia ou encore le moment où Obi-Wan cache la fillette sous son manteau), la série peine souvent à convaincre. Là où ce récit bourré de défauts excelle, en revanche, c’est dans son traitement du personnage d’Obi-Wan et de sa relation avec son ancien disciple, le diabolique Dark Vador. Car s’il y a une chose qui traumatise Obi-Wan plus que tout, c’est le sentiment d’avoir failli à Anakin Skywalker et de l’avoir conduit à sa perte.

À voir aussi sur Konbini

“Tu ne peux pas t’échapper, Obi-Wan”

La première confrontation entre Vador et Obi-Wan dans l’épisode 3 démontre tout le sadisme du premier et toute la terreur du second. Quand Obi-Wan voit Vador pour la première fois, paradant dans une rue en s’attaquant à des innocents, il est terriblement choqué de voir ce que son Padawan est devenu. Face à cette menace vêtue de noir, Obi-Wan a peur, et quand Vador déploie son sabre laser devant lui, il hésite à activer le sien avant de prendre la fuite.

La dernière fois que ces deux-là se sont fait face, Obi-Wan a laissé Anakin brûlé sur Mustafar. Il est alors approprié que leurs retrouvailles soient incendiaires. Vador finit par traîner Obi-Wan dans des flammes dans le seul but de le faire souffrir le plus longtemps possible. Tout au long de leur affrontement, où Obi-Wan et Vador jouent au chat et à la souris, ce dernier sait que contrairement à leur dernière rencontre, c’est lui qui mène la danse.

Retour vers le passé

C’est dans l’épisode 5, avec un flashback remontant au temps où Anakin n’était encore qu’un Padawan, que la série souligne le fait que les deux hommes ont toujours eu des caractères totalement opposés. Tout au long de la scène, on peut voir les insécurités d’Anakin resurgir dans sa volonté de toujours avoir le dessus sur Obi-Wan et d’être victorieux. Il est continuellement dans l’offensive, obsédé par le fait de dominer, tandis qu’Obi-Wan ne cherche pas la victoire à tout prix et, surtout, reconnaît que l’issue d’un combat ne doit pas forcément être l’anéantissement de l’autre.

Ce flashback permet donc d’utiliser le passé pour informer le présent du rapport entre les deux personnages. Quand Obi-Wan dit à Anakin que tant qu’il ne saura pas contrôler son besoin de victoire, il demeurera un Padawan, cela fait écho au Vador du présent qui n’arrive pas à se détacher de son obsession de vaincre son ancien maître. Dix ans après leur dernière rencontre, c’est ce besoin qui le pousse à vouloir à tout prix surpasser Obi-Wan, et qui fait qu’il continue d’échouer. Jusqu’au bout de la série, Vador ne parvient pas à se délester de son besoin de vaincre son ancien maître, jusqu’à ce que Palpatine ne lui fasse comprendre qu’il a tout intérêt à surmonter son passé et son lien avec Obi-Wan pour se concentrer sur son maître actuel.

“Anakin n’est plus. Je suis ce qui reste”

L’épisode 6 voit culminer le conflit entre Obi-Wan et Vador dans un face-à-face final qui montre un Obi-Wan qui n’a plus peur et qui est prêt à venir à bout de Vador. Si le Sith semble d’abord avoir le dessus, et abandonne Obi-Wan sous une pile de rochers, le vieux Jedi montre qu’il a toujours la Force de son côté car sa mission de protéger Luke et Leia n’est pas terminée. S’ensuit alors un combat épique où Obi-Wan mène jusqu’à ce qu’il craque le casque de Vador, révélant alors le visage abîmé qu’il dissimule et qui ressemble encore terriblement à celui d’Anakin.

Voir le visage de Vador remet Obi-Wan face à son plus grand démon : la culpabilité qu’il ressent envers ce qu’est devenu son ami. Apercevoir ses traits et entendre sa voix s’infiltrer dans celle de Vador fait hésiter Obi-Wan qui ne peut alors s’empêcher de demander pardon à son ancien élève. Mais Vador n’a que faire de ses remords car ce qu’il reproche à son ancien maître n’est pas de l’avoir rendu ainsi.

“Je ne suis pas ton échec, Obi-Wan. Ce n’est pas toi qui as tué Anakin Skywalker. C’est moi.” – Dark Vador

Le Seigneur Sith aide, sans le vouloir, Obi-Wan à voir la vérité en face en lui démontrant que la disparition d’Anakin n’est le fruit que de ses propres choix. Libéré de sa culpabilité, Obi-Wan peut alors (littéralement) tourner le dos à Vador et laisser derrière lui ses regrets.

Si Obi-Wan Kenobi commence par nous présenter un homme brisé, hanté dans ses rêves par ses erreurs, la série s’achève sur la vision d’un Jedi qui a retrouvé la paix intérieure et peut enfin passer à autre chose.

Tous les épisodes de la série Obi-Wan Kenobi sont disponibles sur Disney+.