AccueilBiiinge

Nicolas Cage va incarner un dragon alcoolique dans la série Highfire

Publié le

par Adrien Delage

Un projet complètement barré mais intrigant, dans la lignée de ses films Mandy et Jiu Jitsu.

Nicolas Cage va incarner un dragon alcoolique dans la série Highfire

© Mandy//XYZ Films

Pour son premier grand rôle sur le petit écran, Nicolas Cage aurait dû incarner Joe Exotic dans une version romancée du documentaire Tiger King. Finalement, le projet a été abandonné par Amazon, mais l’acteur a trouvé une nouvelle série pour faire ses premiers pas sur le petit écran avec la plateforme Paramount+ qui, sur le papier, semble aussi barré que ses films Mandy ou Jiu Jitsu. Il sera la star de l’adaptation du roman Highfire (Le dernier dragon sur Terre en VF) d’Eoin Colfer, dans lequel il va incarner… un dragon alcoolique et qui passe son temps à binge-watcher tout et n’importe quoi sur Netflix.

Selon Deadline, la série est décrite comme un thriller cru avec une touche de réalisme magique. Le roman raconte l’histoire de Wyvern, un dragon qui, à une époque ancienne, terrorisait les habitants de la Louisiane. Mais des milliers d’années plus tard, alors que son espèce est quasiment éteinte, le dragon se cache dans le bayou aux côtés des alligators et passe son temps à boire de la vodka en matant Netflix. Mais une alliance inattendue avec des humains va le sortir de sa solitude et lui permettre de retrouver sa gloire d’antan, ou pourrait, au contraire, le faire disparaître à tout jamais. Nicolas Cage pourra compter sur la présence du scénariste Davey Holmes (Get Shorty, Shameless), en charge d’adapter le livre d’Eoin Colfer en série.

D’ici là, on pourra retrouver l’acteur américain au cinéma dans la comédie horrifique Renfield, où il campe le comte Dracula, ainsi que dans The Old Way, un western à la sauce Taken. À noter qu’on croise aussi les doigts pour le revoir une dernière fois dans la franchise Benjamin Gates, ranimée par Disney+ à travers une nouvelle série où l’aventurier sera désormais une femme.

À voir aussi sur Konbini :