AccueilPop culture

Le grand n’importe quoi des réseaux sociaux : La Révolution

Le grand n’importe quoi des réseaux sociaux : La Révolution

Publié le

Image :

©Netflix

Honnête divertissement ou navet ? That is the question.

Lancée le 16 octobre dernier sur Netflix, la série historico-fantastique La Révolution divise critiques et public. Si à Biiinge, on n’a pas été sensibles à cette fable zombiesque au temps des aristos (et pas parce qu’elle n’est pas historiquement précise, mais bien parce qu’on s’est plutôt ennuyé·e·s devant) et de la guillotine, d’autres ont passé un bon moment devant la série. Ça donne des avis très très différents ! Une chose est sûre : Mylène Farmer a dû apprécier.

À voir aussi sur Konbini

Deux salles, deux ambiances

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Un enthousiasme débordant… qui retombe parfois très vite. 

Chargement du twitt...

On a été plusieurs à penser à Mylène Farmer et son clip “Désenchantée”… 

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Le voici pour les plus jeunes d’entre nous. Ne nous remerciez pas, c’est cadeau : 

S’attaquer à l’histoire française, avec un grand H 

Le pari d’Aurélien Molas était risqué, il a autant été applaudi que critiqué. 

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Il y a ceux et celles qui attendent la saison 2… et les autres 

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

La parole de fin, on la laisse à Netflix US, qui vend la série à ses abonné·e·s à coups de mèmes de Winnie l’ourson. 

Chargement du twitt...