AccueilPop culture

L’hommage magique d’Unbreakable Kimmy Schmidt à Dawson

L’hommage magique d’Unbreakable Kimmy Schmidt à Dawson

avatar

Par Marion Olité

Publié le

Vous avez dit méta ?

À voir aussi sur Konbini

L’hommage à la série ado la plus prise de tête que le petit écran US nous ait livré ne serait pas complet si les trois protagonistes ne se mettaient pas à analyser leur relation, en les comparant à celles de Dawson. “Je voulais que cette soirée soit comme ça. Tu te souviens, à la fin de la première saison, quand Dawson embrasse Joey, c’était tellement parfait.” explique Kimmy.
Une réflexion qui fait bien marrer notre cher Purvis, fan hardcore de la série de Kevin Williamson : “Elle ne finit même pas avec Dawson.” apprend-il à notre héroïne rousse, choquée, qui n’avait vu que la première saison du show, pour d’évidentes raisons (15 ans enfermée dans un bunker)… Spoiler alert ! Dong lui apprend alors que c’est Pacey qui a l’honneur de déflorer Joey lors d’un séjour au ski dans la saison 4 (“A Winter’s Tale”, S4E14).
Et là, c’est au tour de Joshua “Purvis” Jackson d’analyser la relation entre Pacey et Joey, qu’il qualifie d’imparfaite. “Ils passaient leur temps à se chamailler […] et c’était quoi ce discours ?” s’enflamme-t-il en repensant à ce que la jeune femme dit à Pacey avant de coucher avec lui.




Purvis, à qui quelques séances chez le psy ne ferait pas de mal, finit tout de même sur une note positive pour nos deux tourtereaux : “Tant que tu trouves la bonne personne, comme Pacey et Joey, rien d’autre ne compte.”
Finalement, après un petit accident incluant une allergie fulgurante pour ce pauvre Dong, les deux amoureux finissent par conclure dans une voiture de police. “Ce ne sera jamais parfait”, lui dit Kimmy.
On peut y voir un dernier petit clin d’oeil à Dawson : en saison 1, notre héros biberonné aux films de Spielberg tente de créer le spot parfait pour embrasser son coup de coeur, Jen. Elle finit par en avoir ras la crique de cette recherche de la perfection à tout prix. Ils finissent par s’embrasser au milieu de toiles d’araignée. Comme pour Kimmy et Dong, peu importe le lieu ou les circonstances, c’était le bon moment.
Cet épisode clin d’oeil a au passage le bon goût de clore (pour un moment ou pour toujours, on ne sait pas) la love story mignonne mais un brin mollassonne entre Kimmy et Dong de façon tendre, drôle et même dramatique.